D'autres actions collectives viseraient SNC-Lavalin aux É-U

Publié le 01/03/2019 à 17:08

D'autres actions collectives viseraient SNC-Lavalin aux É-U

Publié le 01/03/2019 à 17:08

Par La Presse Canadienne

Visée par deux récentes demandes d’action collective au Canada, SNC-Lavalin risque de faire l’objet de démarches similaires au sud de la frontière alors qu’elle continue à être mêlée à un scandale politique à Ottawa.

Trois firmes d’avocats américaines étudient actuellement le cas de la firme d’ingénierie québécoise et l’une d’elles a déjà signalé son intention de déposer une demande d’action collective au nom d’actionnaires qui auraient perdu de l’argent.

Kahn Swick & Foti, Rosen Law Firm et The Schall Law Firm citent les mauvaises nouvelles dévoilées le 28 janvier lorsque SNC avait abaissé ses prévisions de bénéfices, ce qui avait fait plonger le cours de son action.

« (Notre démarche) résulte d’allégations selon lesquelles SNC pourrait avoir transmis aux investisseurs des informations trompeuses », souligne la firme new-yorkaise Rosen Law Firm, qui a déjà affiché ses couleurs.

Vendredi, les trois cabinets, qui désirent agir au nom d’actionnaires ayant effectué l’achat d’actions de la firme sur les marchés américains, n’avaient pas répondu aux questions envoyées par La Presse canadienne par courriel. SNC n’a pas commenté.

Pour le moment, l’ampleur des dommages réclamés n’a pas été précisée.

Au Québec, une requête similaire avait été déposée le 6 février dernier par le cabinet Siskinds Desmeules à la Cour supérieure du Québec au nom d’un actionnaire ontarien. Celui-ci reproche à la direction de la firme d’avoir effectué des déclarations inexactes aux actionnaires entre le 22 février 2018 et le 27 janvier dernier.

Ces allégations n’ont pas été prouvées devant un tribunal

À la fin janvier, le président et chef de la direction de SNC, Neil Bruce, avait concédé que l’escalade des tensions diplomatiques entre le Canada et l’Arabie saoudite nuisait aux activités de l’entreprise dans ce pays du Moyen-Orient riche en pétrole.

La querelle, d’importants problèmes d’exécution liés à un projet minier au Chili ainsi qu’une décision d’arbitrage défavorable en Australie avait obligé la firme à abaisser ses prévisions financières le 28 janvier dernier, provoquant la deuxième des trois baisses importantes de son action depuis octobre à la Bourse de Toronto.

Ces litiges s’ajoutent à une autre demande d’action collective déposée auprès de la Cour supérieure de l’Ontario par le cabinet Strosberg Sasso Sutts dans laquelle la somme réclamée est de 75 millions $.

Il est reproché à la firme d’ingénierie d’avoir trop tardé avant de révéler, en octobre, le refus des procureurs fédéraux à négocier un accord qui aurait pu lui permettre de mettre de côté les accusations criminelles déposées à son endroit il y a quatre ans.

Visée par des accusations de fraude et de corruption pour des gestes qui auraient été posés en Libye entre 2001 et 2011, SNC est au cœur d’une tempête politique qui continue d’ébranler le gouvernement Trudeau.

L’affaire a été déclenchée en raison d’allégations selon lesquelles le bureau du premier ministre Justin Trudeau aurait fait des pressions afin que les procureurs fédéraux négocient un accord à l’amiable avec la firme pour qu’elle évite un procès criminel.

À la Bourse de Toronto, l’action de la firme d’ingénierie a clôturé à 36,57 $, en progression de 22 cents, ou 0,61 %.


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Lightspeed se qualifie pour accéder au S&P/TSX

La valeur des actions en circulation libre du spécialiste de commerce électronique rencontre les critères.

Les analystes demeurent optimistes pour SNC-Lavalin

Édition du 24 Août 2019 | Stéphane Rolland

La majorité des analystes s'opposent au verdict du marché qui attribue une faible valeur aux actifs de SNC-Lavalin ...

À la une

Entrepreneurs, faites comme Michael Jordan!

17/09/2019 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Les bons entrepreneurs savent quand mettre leur propre personne de côté pour le bien de l'équipe.

Le budget fédéral rate de 14 G $ la cible pour 2018-2019

C'est un troisième manque à gagner de plus de 10 milliards $ en autant d’années.

Bourse: Wall Street termine en légère hausse, Toronto à un sommet

Mis à jour le 17/09/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les investisseurs se positionnent avant une possible baisse des taux d'intérêt par la Fed.