Crise : les autres pays doivent faire plus

Publié le 05/10/2009 à 13:43

Crise : les autres pays doivent faire plus

Publié le 05/10/2009 à 13:43

Jim Flaherty est ministre des Finances du Canada. Photo: Bloomberg

Le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, et le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, affirment que les autres pays doivent faire plus d’efforts pour stabiliser l’économie mondiale. Le Canada a fait ce qu’il devait, ont-ils indiqué à l’occasion d’une rencontre du G-7.

Le principal enjeu : réduire les déséquilibres économiques entre les grandes puissances. Mark Carney, a soutenu que les États-Unis devraient travailler à la réduction de sa dette tandis que M. Flaherty a souligné que les monnaies asiatiques devaient circuler plus librement.

« Il n’est pas question que le Canada contribue davantage », a tranché Mark Carney.

Le G-7 a répété que la « volatilité excessive et les mouvements désordonnés » dans les échanges commerciaux menacent la reprise économique.

L’instabilité de la devise américaine plombe la reprise économique. À titre d’exemple, la valeur du dollar américain a perdu 14% de sa valeur comparativement à la valeur du dollar canadien.

La faiblesse du billet vert préoccupe le ministre des Finances du Canada qui note que la baisse d’exportation qu’elle a suscitée a fait plonger l’économie canadienne.

À la une

Les compagnies aériennes s'alarment du «chaos» si la 5G n'est pas limitée près des aéroports

Il y a 16 minutes | AFP

Les acteurs du secteur aérien aux États-Unis s’inquiètent des conséquences de la 5G sur les avions.

Québec veut 25 000 éducatrices en services de garde d'ici 2026

C’est un total de 295 millions $ qui seront consacrés à différentes mesures.

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.