Commerce électronique : laisser-faire néfaste des gouvernements


Édition du 12 Août 2017

À l'instar du Conseil québécois du commerce de détail et de plusieurs commerçants, Marwah Rizqy, professeure de droit fiscal à l'Université de Sher- brooke, vient de demander à nos gouvernements de taxer les ventes en ligne faites par des sociétés ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Duda acquiert une start-up québécoise de commerce en ligne

01/09/2021 | lesaffaires.com

La start-up Snipcart est spécialisée dans la mise sur pied de plateformes de gestion.

Vague massive de recrutements chez Amazon et Walmart

01/09/2021 | AFP

Ces embauches permettront de gérer le flux des produits dans les entrepôts ainsi que les livraisons.

À la une

Bois d’œuvre: la résolution du conflit va s’accélérer

Washington a formé un panel sur les droits compensateurs, et un autre sur les droits antidumping suivra.

Chéri, j’ai réduit les collègues

BLOGUE INVITÉ. Quels sont les facteurs à considérer pour choisir entre le présentiel, le travail hybride ou à la maison?

Est-il temps d’injecter un peu de «supplément d’âme» à votre entreprise?

BLOGUE INVITÉ. La raison d’être des entreprises a longtemps été de maximiser les profits pour les actionnaires.