CO2 Solution conclut une entente de collaboration pour la capture du carbone avec Alstom

Publié le 07/12/2010 à 18:08

CO2 Solution conclut une entente de collaboration pour la capture du carbone avec Alstom

Publié le 07/12/2010 à 18:08

Par Aude Marie Marcoux

CO2 Solution a conclu une entente de collaboration exclusive en vue du développement et de la validation à l'échelle pilote de sa technologie de capture du carbone pour réduire la pollution par le dioxyde de carbone provenant des centrales thermiques au charbon, une des principales sources d'émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Par voie de communiqué, CO2 Solution soutient que les parties à l'entente comprennent Codexis, le partenaire exclusif de CO2 Solution pour le développement et la production d'enzymes, et «un chef de file mondial en infrastructures énergétiques ayant un chiffre d'affaires annuel de plus de cinq milliards de dollars». Selon l'information obtenue par Bloomberg, ce dernier partenaire serait Alstom.

Dans le cadre de l'entente, CO2 Solution, Codexis et Alstom collaboreront sur une période pouvant s'échelonner jusqu'à 16 mois pour développer et tester, à l'échelle pilote, des enzymes produits sur mesure et les procédés y afférents, pour utilisation dans des centrales au charbon en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Alstom financerait toutes les activités de recherche issues de l'entente et, advenant l'atteinte de certains jalons et selon les négociations entre les parties, cette collaboration pourrait être suivie d'une entente de développement et de commercialisation à long terme.

Cette entente est l'aboutissement d'une démarche de validation à l'échelle laboratoire entreprise avec Alstom au cours de la première moitié de 2010, et qui a démontré que la technologie enzymatique a la capacité d'accroître substantiellement l'efficacité de certaines technologies de capture du carbone pour application dans des centrales thermiques.

CO2 Solution recevra jusqu'à 3,4 millions de dollars pour ses activités dans le cadre de cette entente. Pendant la durée de cette collaboration, CO2 Solution et Codexis donneront à Alstom un accès exclusif pour l'utilisation de leurs technologies respectives avec des systèmes spécifiques de capture de CO2 dans les centrales au charbon et les applications industrielles. En contrepartie, Alstom travaillera sur une base exclusive avec CO2 Solution et Codexis pour l'utilisation de l'anhydrase carbonique (AC) dans ses applications.

CO2 Solution et Codexis collaborent au développement de biocatalyseurs d'AC sur mesure et des procédés afférents qui pourraient réduire considérablement les coûts en énergie et en capital associés à la capture du CO2 dans les fumées des centrales. Les résultats de cette collaboration ont démontré jusqu'à maintenant que la combinaison des technologies brevetées de CO2 Solution et de Codexis permet de créer et de déployer des biocatalyseurs d'AC avec une stabilité et une performance nettement améliorées dans des conditions industrielles.

«Nous sommes ravis de ce partenariat avec un leader mondial en infrastructures énergétiques et de capture du carbone qui nous permettra de faire progresser notre technologie vers sa commercialisation», a affirmé par voie de communiqué Glenn Kelly, président et chef de la direction de CO2 Solution.

«Ceci représente le point culminant de plusieurs années de travail de la part de CO2 Solution et, plus récemment, de concert avec Codexis, en vue de faire avancer la technologie enzymatique pour améliorer la rentabilité des systèmes de capture de CO2. Nous croyons également que cette entente valide résolument notre position de tête dans la propriété intellectuelle reliée à ce domaine», a-t-il ajouté.

 

 

À la une

Bourse: le Dow Jones termine en hausse de 2%

03/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le redémarrage économique des États-Unis stimule la bourse.

Titres en action: American Airlines, Lufthansa, Nissan, Warner Music

Mis à jour le 03/06/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.