CETA: l'UE et le Canada décideront lundi soir s'ils maintiennent le sommet de signature

Publié le 23/10/2016 à 09:11

CETA: l'UE et le Canada décideront lundi soir s'ils maintiennent le sommet de signature

Publié le 23/10/2016 à 09:11

Par AFP

L'Union Européenne et le Canada décideront lundi soir s'ils maintiennent le sommet de signature sur le Traité de libre-échange CETA, prévu jeudi à Bruxelles, a déclaré à l'AFP une source européenne.

"Demain après-midi/soir (...) le président du Conseil européen, Donald Tusk aura une conversation téléphonique avec le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, pour décider s'ils maintiennent le sommet", a dit cette source.

"Concernant la date de jeudi, si la Belgique n'est pas en position de dire si elle peut garantir qu'elle va signer, il est très clair pour M. Tusk que cela ne fait aucun sens d'avoir un sommet, et il n'y aura pas de sommet et pas de date fixée pour un nouveau sommet", a continué cette source.

"Cette décision sera prise d'un commun accord entre M. Tusk et M. Trudeau", a-t-elle ajouté. Elle "dépendra beaucoup de ce que le Premier ministre belge, Charles Michel, dira à M. Tusk", a poursuivi cette source.

Avant de parler à M. Trudeau, M. Tusk aura eu une "conversation téléphonique avec Charles Michel, qui devra lui dire si la Belgique est en position de signer ou pas l'accord jeudi", selon la source.

La Belgique est le seul pays des 28 de l'UE à ne pouvoir pour l'instant signer l'accord du CETA, négocié pendant sept ans, du fait de l'opposition de la région francophone du sud du pays, la Wallonie.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.