Bientôt la disparition de la pièce de 5 sous?

Publié le 02/02/2018 à 14:36

Bientôt la disparition de la pièce de 5 sous?

Publié le 02/02/2018 à 14:36

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123rf.com)

Un économiste du Mouvement Desjardins prédit la disparition prochaine de la pièce de cinq sous, dans la foulée de l'abolition du sou noir.

L'économiste principal Hendrix Vachon écrit que «les pièces de 5? apparaîtront de moins en moins utiles en raison de leur faible pouvoir d'achat, mais aussi en raison de tous les coûts qu'ils infligent aux consommateurs et aux entreprises».

Les mêmes raisons avaient été évoquées pour abolir la pièce d'un sou en 2013. M. Vachon explique toutefois qu'«un système de recyclage a permis de limiter» les pressions sur la Monnaie royale canadienne pour produire des pièces de cinq sous, comme cela avait été le cas pour les sous noirs.

Sans pièces de cinq sous, l'arrondissement des paiements en espèce se fera aux dix cents près, prédit M. Vachon, et par la même occasion la pièce de 25 sous deviendra moins pertinente.

On devrait alors envisager l'ajout d'une pièce de 20 sous, comme l'ont fait des pays comme la Nouvelle-Zélande, poursuit l'économiste.

Bien que majeurs, ces changements amélioreraient l'efficacité du paiement en espèces, estime M. Vachon.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...