Astral augmente son bénéfice net de 8%

Publié le 25/10/2011 à 12:57, mis à jour le 25/10/2011 à 13:29

Astral augmente son bénéfice net de 8%

Publié le 25/10/2011 à 12:57, mis à jour le 25/10/2011 à 13:29

Par Stéphane Rolland

Photo: lesaffaires.com

Les profits d’Astral ont dépassé les attentes au quatrième trimestre terminé le 31 août. Le bénéfice net est en hausse de 8% par rapport à la même période l’an dernier.


Le profit par action s’établit à 85 cents. Les analystes interrogés par Bloomberg anticipaient un profit de 81 cents.


Dans une note diffusée immédiatement après le dévoilement des résultats, Tim Casey, analyste de BMO Marchés des capitaux, indique que la surperformance d’Astral s’explique par un taux d’imposition moins élevé.


Le BAIIA augmente de 6% à 77,4 millions. Le bénéfice net augmente de 8% à 47,8 millions.


Les revenus, quant à eux, manquent la cible. Ceux-ci ont augmenté de 4% par rapport à la période précédente à 247,6 millions. C’est moins que les 250,7 millions anticipés par les analystes. La société a souligné qu’elle a enregistré des revenus de plus de 1 milliard pour l’exercice 2011, une première.


Le pdg, Ian Greenberg, a rappelé qu’il s’agissait du quinzième exercice de croissance consécutif pour Astral. «Nous entrons maintenant dans une conjoncture économique et du marché publicitaire qui comporte certains défis et maintenons notre engagement à faire preuve de la même discipline et à accorder autant d'importance à l'optimisation des coûts, facteurs qui ont contribué à notre succès par le passé», affirme-t-il dans un communiqué.


Les revenus sont en croissance dans les trois divisions de la société : télévision, radio et affichage. L’affichage connaît la plus forte croissance, soit 18% pour les revenus et 13% pour le BAIIA. Les revenus de la télévision et de la radio ont connu une croissance de 3% et 1%, respectivement. Le BAII de la télévision monte de 4% et celui de la radio progresse de 6%.


Astral a profité du dévoilement de ses résultats pour annoncer l’obtention d’une nouvelle convention de crédit renouvelable de 700 millions. Une clause permet d’ajouter 300 millions à cette somme.


La convention remplace le présent crédit renouvelable de 100 millions. Des 700 millions accordés, 532 millions serviront au remboursement d’un prêt arrivé à échéance en octobre 2012.


Les facilités de crédit sont fournies par un syndicat financier formé de banques dirigées par la Banque Nationale, RBC Marchés des Capitaux et la Banque de Montréal.


Vers 13h15, l’action d’Astral perd 0,14% à 35,24$.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Des sièges sociaux qui ont de moins en moins d'influence

Édition du 19 Septembre 2015 | René Vézina

CHRONIQUE. Coup sur coup, deux événements sont venus nous rappeler la perte d'influence de Montréal comme centre ...

Le CRTC et le Bureau de la concurrence collaboreront plus étroitement

26/09/2013

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et le Bureau de la ...

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.