Après la grève, l'abattage de porcs a repris chez Olymel

Publié le 03/09/2021 à 15:33

Après la grève, l'abattage de porcs a repris chez Olymel

Publié le 03/09/2021 à 15:33

Par La Presse Canadienne

Olymel prévoit reprendre son rythme de 35 000 porcs par semaine. (Photo: La Presse Canadienne)

Les activités d’abattage de porcs ont bel et bien repris à l’usine d’Olymel de Vallée−Jonction, vendredi matin. Et tous les employés ont été rappelés au travail.

La direction de la grande entreprise agroalimentaire l’a fait savoir, vendredi, par voie de communiqué.

La grève du Syndicat des travailleurs de l’usine d’Olymel à Vallée-Jonction, en Beauce, a duré quatre mois et nécessité deux ententes de principe, avant d’obtenir l’aval des travailleurs.

Olymel a précisé que les activités de désinfection et entretien ont eu lieu les 1 et 2 septembre, comme prévu, ce qui fait que les activités d’abattage de porcs ont pu reprendre le 3.

Pour le moment, seuls 3600 porcs ont pu être abattus en cette première journée de reprise des activités après la grève. Olymel prévoit reprendre son rythme de 35 000 porcs par semaine graduellement.

Quant aux activités de découpe, elles vont reprendre mardi, après la Fête du Travail.

Olymel souligne qu’elle a procédé au « rappel de tous les employés ». Voyant la grève s’éterniser, elle avait en effet prévenu qu’elle procéderait à l’abolition du quart de soir, entraînant la mise à pied de 500 travailleurs si le conflit ne se réglait pas. Mais la deuxième entente de principe avait finalement été entérinée par les syndiqués, rattachés à la Fédération du commerce, affiliée à la CSN.

Olymel emploie au total 15 000 travailleurs, dans ses usines au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, en Alberta et en Saskatchewan.

Sur le même sujet

De l'ambition et des investissements majeurs chez Yoga Jeans

04/02/2019 | Martin Jolicoeur

Le créateur de mode québécois prépare sa prochaine poussée de croissance. Une croissance qui sera «exponentielle».

Une nouvelle ruée vers l’or en Beauce est-elle possible?

28/08/2017 | François Normand

Tout comme le Yukon, la Beauce pourrait vivre une seconde ruée vers l'or, un siècle après la première. Voici pourquoi.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, manque encore le rebond

Mis à jour à 17:07 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le rouge.

À surveiller: Microsoft, Rogers et ExxonMobil

Que faire avec les titres de Microsoft, Rogers Communications et ExxonMobil? Voici quelques recommandations d’analystes.

Guru sacrifie la rentabilité à court terme pour mousser sa marque

L’entreprise montréalaise a l’intention de continuer à «investir dans la marque», a expliqué le PDG Carl Goyette.