Albright : les coops, un modèle pour la paix et l’économie du monde

Publié le 10/10/2012 à 16:53, mis à jour le 10/10/2012 à 17:53

Albright : les coops, un modèle pour la paix et l’économie du monde

Publié le 10/10/2012 à 16:53, mis à jour le 10/10/2012 à 17:53

Par Valérie Lesage

L’ancienne Secrétaire d’État des Etats-Unis, Madeleine Albright, invite les leaders du monde qui cherchent les modèles de l’avenir à se pointer au Sommet international des coopératives qui se tient à Québec ces jours-ci, ou alors à tisser des liens avec le monde coopératif.


«Ils y a apprendront beaucoup de ce qu’ils doivent savoir, a dit Mme Albright dans son allocution. Évidemment, les coopératives ne sont pas la solution à tout, mais dans une époque de grande anxiété, elles incarnent un bon point de départ.»


Devant quelque 2800 personnes réunies au Centre des congrès de Québec, l’ancienne Secrétaire d’État sous Bill Clinton a livré un discours engagé, avec une large perspective historique et sociale.


Pour elle, les coopératives sont un modèle de vertu pour la paix, l’égalité et le développement économique durable.


«Je ne suis pas une experte en économie, mais devant un modèle qui fonctionne et l’autre qui tangue, je serais portée à étudier de plus près le modèle qui fonctionne», a-t-elle observé.


Revenant sur la crise financière de 2008, dont plusieurs pays tentent encore de se relever, elle a retenu que les investisseurs ont été complètement déconnectés des capacités d’achat des consommateurs. Ils ont ainsi créé une bulle qui a éclaté.



image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Coopératives : le Desjardins qui cache la forêt

Édition du 13 Octobre 2018 | Julie Cailliau

«J'ai décidé d'écrire ce livre, parce que je constate une sous-exposition ahurissante du modèle coopératif dans ...

Les coopératives nouvelle génération

Édition du 13 Octobre 2018 | Diane Bérard

Après le slow food et le slow money, voici venu le temps de la «slow entreprise». Le modèle coopératif suscite en ...

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.