Affranchi, mais pas timbré

Publié le 26/03/2011 à 00:00, mis à jour le 05/04/2011 à 12:06

Affranchi, mais pas timbré

Publié le 26/03/2011 à 00:00, mis à jour le 05/04/2011 à 12:06

Les Canadiens postent de moins en moins de lettres et la majorité n'ont plus de timbres à la maison. La Suède et le Danemark offrent une solution de rechange à ceux qui ne veulent pas faire la queue au bureau de poste pour s'en procurer un : la lettre sans timbre. Il suffit d'envoyer un message texte à la poste, qui renvoie dans la minute un code que le client inscrira sur la lettre, à l'endroit normalement réservé au timbre, et le tour est joué. Le coût du timbre figurera sur la prochaine facture de téléphone cellulaire. C'est moins joli qu'un timbre animalier ou floral, mais autrement plus pratique.

Au pays, Postes Canada offre depuis 2005 le service Expédiclic, réservé aux colis seulement. Sur le site Web de Postes Canada, le client indique le poids du colis, paye, puis reçoit un code-barres qu'il colle sur le paquet. Mais il n'est pas question pour Postes Canada d'étendre ce service aux lettres. " Ce n'est pas sur la planche à dessin ", dit Catherine Lortie, porte-parole chez Postes Canada.

Alors que le marché du colis a un potentiel de croissance très intéressant, poursuit-elle, celui de la lettre est en constant déclin, dans le monde entier.

À la une

Crise des approvisionnements: une solution 3D pour les PME manufacturières

Une entreprise veut aider les PME manufacturières à s'approvisionner en petits lots de pièces grâce à l'impression 3D.

Quand changer sans cesse de façon de travailler fait flipper...

MAUDITE JOB! «100% bureau. Puis 100% télétravail. Puis travail hybride. Au secours, mon équipe a le tournis!»

Le Congrès américain se démène pour éviter une paralysie de l’État fédéral

Il y a 51 minutes | AFP

Les parlementaires américains n’ont plus qu’un jour et demi pour s’entendre sur une nouvelle loi de finances.