Adieu tourisme, bonjour «tripisme» !


Édition du 17 Octobre 2015

Si je vous dis «tourisme», je suis sûr que certaines images vous viennent en tête : un avion qui fend le ciel bleu, un immense aéroport, un bus qui vous emmène dans une station touristique, une plage de sable chaud et fin, et puis l'océan bleu vert, à ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Taxer pour freiner la spéculation immobilière à Montréal?

Les propriétés achetées à titre d’investissement, sans être occupées ni être louées à long terme seraient visées.

Un Torontois poursuit Airbnb après avoir été blessé par balle

Il participait à une grande fête dans une maison louée sur la plateforme en ligne.

À la une

3M reçoit l'ordre de ne plus exporter ses masques respiratoires

3M affirme que la Maison-Blanche lui a demandé de cesser l'exportation de masques N95 vers le Canada.

S&P et Fitch décotent Bombardier

Deux agences de crédit soutiennent que le redressement de Bombardier est plus incertain que jamais.

Bourse: trop tôt pour parler d'un rebond durable, dit Luc Girard

BALADO. Les indices se maintiennent au-dessus des creux du 23 mars, mais il est trop tôt pour parler de rebond durable.