Adieu tourisme, bonjour «tripisme» !


Édition du 17 Octobre 2015

Si je vous dis «tourisme», je suis sûr que certaines images vous viennent en tête : un avion qui fend le ciel bleu, un immense aéroport, un bus qui vous emmène dans une station touristique, une plage de sable chaud et fin, et puis l'océan bleu vert, à ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Airbnb logera gratuitement 20 000 réfugiés afghans dans le monde

De plus, Québec accueillera sa première cohorte de réfugiés en provenance de l’Afghanistan sous peu.

Airbnb empêche certains séjours à l'approche de l'Halloween

La politique vise à empêcher les gens d'organiser de grandes fêtes non autorisées.

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial