Accroître sa productivité par la formation

Publié le 24/09/2011 à 00:00, mis à jour le 10/09/2012 à 13:58

Accroître sa productivité par la formation

Publié le 24/09/2011 à 00:00, mis à jour le 10/09/2012 à 13:58

Nous poursuivons cette semaine notre Courrier universitaire, une rubrique consacrée à des résultats de la recherche qui touchent la vie des entreprises ou les politiques publiques.

À l'ère de la mondialisation, les PME québécoises doivent plus que jamais rattraper leur retard en matière de productivité. Une étude1 que nous avons réalisée montre que la formation du personnel peut augmenter l'efficacité des entreprises. Toutefois, certaines conditions s'appliquent.

Précisons d'abord que, selon d'autres travaux que nous avons menés, les problèmes de productivité des PME seraient principalement attribuables à leur manque de savoir-faire en matière de planification. Nous avons donc proposé à la quinzaine de PME manufacturières qui ont pris part à l'expérimentation d'effectuer la cartographie de leur chaîne de valeur. Cet exercice permet de cerner les forces et les faiblesses des entreprises et ainsi de mieux planifier les offensives.

Menée en collaboration avec le CEFRIO, cette étude consistait à valider l'impact de la formation en ligne sur la productivité des entreprises. Échelonnée sur plus de deux ans, notre expérimentation a démontré que la formation a permis aux PME d'accroître leur efficacité de 46 %.

Pour obtenir de véritables gains, les conditions suivantes doivent toutefois être réunies.

1 Lier la formation aux objectifs de l'entreprise

En connaissant mieux leurs faiblesses, les entreprises peuvent concevoir un programme de formation selon leurs besoins les plus criants. La formation sert ainsi directement leur plan d'affaires. Par exemple, Matelas Dauphin s'est rendu compte qu'elle devait adopter un nouveau mode de production ; en orientant la formation sur cette stratégie, elle a accru sa production de 80 à 140 matelas par jour.

2 Choisir une formation adaptée à l'entreprise

Plus une entreprise compte une main-d'oeuvre à l'aise avec les nouvelles technologies, plus la formation en ligne s'avère adéquate. Par contre, les employés qui effectuent un travail plus manuel tirent un meilleur profit d'une formation dispensée en atelier. La formation en ligne s'est révélée très utile pour Teknion/Roy & Breton, spécialisée dans la fabrication d'ameublements de bureau, alors que le concepteur de palettes de bois, Fabrication PFL, a plutôt bénéficié des ateliers animés par un formateur.

3 Faire participer la direction

En participant à la cartographie de la chaîne de valeur, les dirigeants réalisent mieux les lacunes de leur entreprise et donc, les besoins en formation de leurs employés.

4 Sensibiliser les employés aux besoins en formation

C'est aussi important que la formation elle-même.

5 Profiter des périodes d'accalmie

Dans le présent projet, plusieurs entreprises ont profité de la récession pour accélérer les changements et implanter des stratégies d'amélioration continue. D'autres ont utilisé ce moment pour diversifier leur offre de produits et de marchés.

Les PME intéressées par cette démarche peuvent faire effectuer gratuitement la cartographie de la chaîne de valeur de leur entreprise par les chercheurs de l'Institut de recherche sur les PME, en communiquant avec le conseiller en technologie industrielle de leur région.

1 "De la formation à l'amélioration continue : une approche pour la PME manufacturière", par Georges Abdul-Nour et Serge Lambert.

46 %

Taux d'accroissement de l'efficacité des PME grâce à la formation, selon une étude étalée sur plus de deux ans.

Georges Abdul-Nour est codirecteur de l'Institut de recherche sur les PME, qui a pour mission de faire évoluer les connaissances sur les PME et d'aider au développement des entreprises (uqtr.ca/inrpme).

Pour en savoir plus : De la formation à l'amélioration continue, une approche pour la PME manufacturière de Georges Abdul-Nour et Serge Lambert (www.uqtr.ca/inrpme - section Résultats de recherche/rapports).

Pour en savoir plus : De la formation à l'amélioration continue, une approche pour la PME manufacturière de Georges Abdul-Nour et Serge Lambert (www.uqtr.ca/inrpme <http://www.uqtr.ca/inrpme> ‑ section Résultats de recherche/rapports).

https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/gscw031?owa_no_site=861&owa_no_fiche=63&owa_apercu=N&owa_imprimable=N&owa_bottin=
Cliquable sur l’expression
De la formation à l'amélioration continue, une approche pour la PME manufacturière

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.