100 bonnes raisons de célébrer le Québec des affaires

Publié le 24/06/2010 à 16:01

100 bonnes raisons de célébrer le Québec des affaires

Publié le 24/06/2010 à 16:01

Par Pierre Théroux

Image : Benjamin Nantel

Le Québec, comme ailleurs au pays et dans le monde, a été touché par la récente crise économique qui a apporté son lot de fermetures d’usines et de pertes d’emplois.

Mais le Québec, aux quatre coins de la province, est aussi le théâtre de plusieurs bonnes nouvelles alors que des entrepreneurs, des centres de recherche et des institutions sont engagés dans des projets qui génèrent des milliards de dollars d’investissements et la création de milliers de nouveaux emplois.

Diaporama : 100 bonnes raisons de célébrer le Québec

PLUS : À vous la parole : ce qui va bien au Québec

Nos journalistes peuvent en témoigner, eux qui dans le cadre de la tournée annuelle du Québec ont sillonné la province ces dernières semaines sur des autoroutes (30, 50) et autres routes où camions et pelles s’activent. Outre le retour triomphal du Grand Prix du Canada de Formule 1, à Montréal, ou le décollage de la CSeries de Bombardier, qui ont fait les manchettes ces derniers temps, d’autres nouvelles nous montrent un Québec qui bouge et se porte mieux qu’on ne le pense.

Comme l’actuel boom minier qui fait miroiter de précieux gisements d’or, de fer ou de diamants dans les régions de l’Abitibi et de la Côte-Nord. Il y a aussi les ports de Montréal, de Québec, de Trois-Rivières et de Sept-Iles qui projettent des investissements de 3,5 milliards de dollars pour mener à bien des projets d’agrandissement et de modernisation de leurs installations.

Pendant ce temps, le Quartier des spectacles à Montréal continue de s’animer avec la construction de son édifice phare, la nouvelle résidence de l’Orchestre symphonique de Montréal construite au coût de 266 millions de dollars. Les musées des beaux-arts de Montréal et Québec prennent aussi de l’expansion pour mettre davantage en valeur leurs collections. En Gaspésie, qui est au cœur du développement éolien au Québec, un nombre grandissant de citoyens sont désormais branchés à Internet haute vitesse.

Résultats : le Québec a récupéré 125% des emplois perdus de février 2008 à juillet 2009. Après avoir grimpé à 8,5% en 2009, le taux de chômage a amorcé une descente qui le fera reculer jusqu’à 5,5% en 2018, soit le taux le plus bas observé depuis 1967. La création d’emplois sera notamment portée par les importants projets d’investissements dans les infrastructures, la vigueur des industries des technologies de l’information ou du matériel de transport, et les besoins en santé découlant du vieillissement de la population.

À l’occasion de la Fête nationale, Les Affaires vous offre 100 bonnes nouvelles économiques inspirantes dans un dossier de 18 pages à lire, dans son édition du 26 juin, et à conserver pour les moments où les mauvaises nouvelles vous donneront... un coup de blues.

VIDÉO : Jarislowsky : les deux grandes forces du Québec

VIDÉO : Les régions du Québec se portent mieux qu'on le dit

VIDÉO : Le Québec au coeur du succès économique du Canada

 

 

À la une

Cinq régions passent en zone orange

Mis à jour le 03/03/2021 | lesaffaires.com

Ce sont régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, de l’Estrie, du Centre-du-Québec.

Le Québec pourrait passer au orange, sauf dans le grand Montréal

Les yeux des régions en zone rouge sont ainsi tournés mercredi après-midi vers le premier ministre.

La COVID-19 a fait baisser l'espérance de vie au Québec

La hausse du nombre de décès enregistrés au Québec en 2020 est attribuée à la pandémie de COVID-19.