Québec annonce des incitatifs temporaires pour les travailleurs de la santé épuisés

Publié le 13/01/2022 à 11:23, mis à jour le 13/01/2022 à 14:40

Québec annonce des incitatifs temporaires pour les travailleurs de la santé épuisés

Publié le 13/01/2022 à 11:23, mis à jour le 13/01/2022 à 14:40

Par La Presse Canadienne

Québec prévoit qu’une rémunération au taux double sera versée à un travailleur à temps partiel qui accepte de faire un quart de soir, de nuit ou de fin de semaine, en plus de sa journée régulière de travail. (Photo: 123RF)

Québec annonce jeudi diverses mesures pour compenser la surcharge que vivent présentement les travailleurs de la santé, dont l'élargissement de primes et des incitatifs financiers pour faire des heures supplémentaires.

Il s'agit toutefois de mesures temporaires, d'une durée de 12 semaines.

Elles ont été annoncées par les ministres de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, par la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et par le ministre du Travail et de l'Emploi, Jean Boulet.

Les mesures sont vues comme un pas dans la bonne direction par les différentes organisations syndicales qui représentent ces travailleurs de la santé.

Elles qui ont souventes fois dénoncé les arrêtés ministériels qui restreignent les conditions de travail de leurs membres insistent pour que les discussions se poursuivent avec Québec. Et elles tiennent à ce que l'on mette aussi l'accent sur la protection des travailleurs, comme l'accès aux masques N95.

Parmi ces mesures, on note que les «primes escaliers» pour la COVID-19 seront étendues à plus de titres d'emploi.

On note aussi l'intensification de la pratique d'autogestion des horaires — une mesure souvent revendiquée par les travailleurs pour mieux concilier travail-famille.

Aussi, Québec prévoit qu'une rémunération au taux double sera versée à un travailleur à temps partiel qui accepte de faire un quart de soir, de nuit ou de fin de semaine, en plus de sa journée régulière de travail.

Également, une rémunération au taux double sera versée à un travailleur à temps plein qui fait une sixième journée de travail dans la même semaine.

Une prime de 100 $ est aussi prévue pour un travailleur à temps partiel qui fait au moins 30 heures dans sa semaine.

«Ces mesures s'inscrivent dans le changement de culture que nous avons amorcé pour notre réseau de santé pour le rendre plus humain et performant, en offrant notamment une meilleure conciliation travail-vie personnelle. Une des clés pour y arriver est la collaboration avec les syndicats et, à cet égard, nous tenons à assurer notre volonté à maintenir les canaux de communications ouverts avec eux», a commenté le ministre Dubé, par voie de communiqué.

Sur le même sujet

É-U: la fin du soutien monétaire à l'économie n'aura pas d'impact «négatif» sur l'emploi

11/01/2022 | AFP

Le président de la Banque centrale américaine a souligné que la priorité était de retrouver une stabilité des prix.

Justin Trudeau promet plus de tests rapides

Mis à jour le 05/01/2022 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

En janvier, ce sera environ 140 millions de tests qui seront envoyés aux provinces et territoires.

À la une

Reprendre le flambeau d'une entreprise sans se brûler

BALADO. Voici comment un repreneur peut insuffler ses idées plus ambitieuses aux autres actionnaires

Meilleure année en plus de 30 ans pour les mises en chantier

Il y a 16 minutes | Charles Poulin

Il s'agit du plus fort total de mises en chantier depuis 1987, selon l'APCHQ et la SCHL.

Bourse: vif repli à Wall Street quand les rendements obligataires flambent

Mis à jour il y a 42 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture sur un recul de plus de 200 points.