L'exploitation des gaz de schiste, dangereux pour la santé?

Publié le 28/08/2012 à 11:09, mis à jour le 28/08/2012 à 11:20

L'exploitation des gaz de schiste, dangereux pour la santé?

Publié le 28/08/2012 à 11:09, mis à jour le 28/08/2012 à 11:20

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

L'Association santé environnement (ASEF), organisme français qui regroupe 2 500 médecins, pointe du doigt les risques que fait courir l'exploitation des gaz de schiste à l'environnement, mais aussi à la santé, avec la présence dans les puits d'extraction d'agents «hautement cancérigènes».

PLUS : Québec solidaire veut interdire la fracturation hydraulique

«On utilise dans les techniques de forage des centaines de produits chimiques qui sont pour la plupart toxiques, voire cancérigènes», souligne dans un communiqué le Dr Pierre Souvet, président de l'ASEF.

«De plus, les roches souterraines fracturées libèrent elles aussi des substances toxiques comme des métaux lourds ou encore de la radioactivité naturelle», souligne-t-il. Des polluants qui peuvent s'infiltrer dans les nappes phréatiques et contaminer l'eau que l'on consomme.

Le Dr Patrice Halimi, secrétaire général de l'ASEF, souligne que l'EPA, agence américaine de protection de l'environnement, a étudié l'eau au domicile des personnes habitant à proximité des puits de forage. «Sur 17 puits, 11 étaient contaminés par des agents hautement cancérigènes: arsenic, cuivre, métaux lourds, 2-butoxyéthanol...».

«Il y a eu le scandale du sang contaminé, là, c'est de l'eau contaminée avec des produits cancérigènes reconnus», souligne-t-il.

À la une

CN: une nouvelle PDG, Jean Charest au CA

Le Canadien National (CN) veut repartir à neuf sous la gouverne de Tracy Robinson.

Pizza Salvatoré à la conquête du Nouveau-Brunswick

25/01/2022 | Emmanuel Martinez

La chaine Pizza Salvatoré compte maintenant sur le Nouveau-Brunswick et l’Ontario pour s’étendre.

Bourse: Wall Street termine en baisse, le Dow Jones limite les pertes

Mis à jour le 25/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto évolue également dans le rouge.