Walmart renonce à ses prix cassés élargis

Publié le 17/08/2010 à 12:12, mis à jour le 26/08/2010 à 15:49

Walmart renonce à ses prix cassés élargis

Publié le 17/08/2010 à 12:12, mis à jour le 26/08/2010 à 15:49

Par Olivier Schmouker

Les ventes de juillet ont déçu la direction de Walmart. Photo : Bloomberg.

Walmart a annoncé l'arrêt aux États-Unis de sa stratégie estivale de prix cassés, lesquels étaient appliqués à davantage de produits que d'habitude. Cette mesure résulte du fait que les fameux prix cassés – tant mis en avant dans ses campagnes publicitaires – « ne soutiennent pas les ventes autant qu’escompté ».

En juillet, Walmart avait mis l'accent sur une gamme élargie de ce qu'il appelait « everyday low prices » (prix bas quotidiens) afin d'attirer la clientèle. Mais voilà, les ventes enregistrées dans les magasins existants depuis au moins un an ont enregistré un recul…

«La lenteur de la reprise économique va continuer d'affecter notre clientèle, et nous nous attendons à ce qu'elle reste prudente en termes de dépenses», dit Mike Duke, directeur général, de Walmart, par voie de communiqué.

De son côté, la direction de Walmart Canada a indiqué qu'elle n'appliquerait pas cette mesure. «Ce qui est décidé aux États-Unis ne s'applique pas automatiquement ici», souligne Alex Roberton, directeur, affaires corporatives, de Walmart Canada.

«Il y a clairement des produits pour lesquels les prix cassés fonctionnent, et d'autres pas. C'est ce qu'a constaté cet été la direction américaine de Walmart», ajoute-t-il.

Vers une politique de réduction des coûts

Le directeur financier du distributeur a indiqué que Walmart allait maintenant s’attacher à réduire ses coûts. Sûr de l’efficacité des mesures qui vont être prochainement annoncées, il a relevé ses prévisions de bénéfice annuel, qui passe désormais à une fourchette allant de 3,95 à 4,05 dollars américains contre une précédente estimation de 3,90 à 4,00 dollars américains, alors que la plupart des analystes anticipaient jusqu’alors un profit de 3,99 dollars américains par action.

Walmart a dégagé au deuxième trimestre un bénéfice de 3,6 milliards de dollars américains, ou 97 cents par action, contre un profit de 3,48 milliards, ou 89 cents par titre, pour la même période un an plus tôt.

Cela étant, dans ses magasins à escompte aux États-Unis, marché clé pour la multinationale, les ventes ont reculé de 1,8 % à périmètre comparable. Les ventes de cette division ont reculé au cours de chacun des quatre derniers trimestres si bien que la direction de Walmart anticipe pour le troisième trimestre une variation de ses ventes, hors essence, comprise entre -2 % et +1 %.

Avec Reuters.

À la une

Appui des actionnaires d'Alstom au rachat de Bombardier Transport

11:02 | AFP

Kim Thomassin de la CDPQ et Serge Godin de CGI deviendront des administrateurs d'Alstom.

À surveiller: Cogeco, Goodfood, Suncor

Que faire avec les titres de Cogeco, Goodfood et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.

Shopify double presque ses revenus au troisième trimestre

Il y a 57 minutes | La Presse Canadienne

Les entreprises qui ont décidé de se concentrer davantage sur leurs efforts en ligne lui ont permis de bondir.