Walmart prend le contrôle d'un distributeur chinois en ligne

Publié le 20/02/2012 à 06:41

Walmart prend le contrôle d'un distributeur chinois en ligne

Publié le 20/02/2012 à 06:41

Par AFP

Photo : Bloomberg

Le numéro un mondial de la distribution, l'américain Wal-Mart, a annoncé dimanche qu'il allait acquérir une part majoritaire du distributeur chinois en ligne Yihaodian.

Le groupe américain a indiqué dans un communiqué avoir signé un accord en vue de monter à 51% du capital de cette société dans laquelle il avait pris en mai une part de 20%.

Les termes financiers n'ont pas été précisés.

Le vendeur est l'assureur chinois Ping An Group, qui a indiqué vouloir rester "un investisseur stratégique". Un article du quotidien taïwanais China Times en janvier indiquait que Yihaodian n'avait pas atteint les objectifs de croissance fixés par Ping An au moment de son acquisition en 2010.

Lancé en 2008, Yihaodian offre plus de 180 000 articles, et emploie 5 400 personnes.

"Wal-Mart nous apporte non seulement près de 50 ans d'expérience dans la distribution et d'histoire, mais aussi une technologie innovantes et des techniques dans le commerce en ligne qui nous aideront à mieux satisfaire

les besoins de nos clients", a affirmé l'un des cofondateurs du site, Gang Yu, cité dans le communiqué.

"Notre nouvel investissement dans Yihaodian démontre que nous sommes engagés pour investir en Chine dans un secteur-clé pour la croissance et développer tout ce qui va avec: la logistique, les infrastructures, le talent d'innover et de nouvelles technologies", a souligné le directeur de la branche internet de Wal-Mart, Neil Ashe.

À la une

Metro veut accroître son utilisation des technologies dans ses magasins

Elle prévoit de doubler, à peu près, le nombre de magasins dotés de caisses libre-service au cours de son exercice 2020.

Garder ses gagnants, le cas de Metro

Édition du 24 Août 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. L'épicier Metro (MRU, 53,98 $) n'est plus le secret bien gardé qu'il était. Sa rigueur...

Legault et Fitzgibbon songent à un Amazon Québec

L’idée avait d’abord été lancée en 2017 par l’entrepreneur Alexandre Taillefer.