Vente au détail: les innovations qui vont changer l'industrie

Publié le 18/01/2012 à 13:55, mis à jour le 18/01/2012 à 23:57

Vente au détail: les innovations qui vont changer l'industrie

Publié le 18/01/2012 à 13:55, mis à jour le 18/01/2012 à 23:57

Par Marie-Eve Fournier

[Photo : National Retail Federation]

New York – Le 101e congrès annuel de la National Retail Federation (NRF) s’est conclu aujourd’hui par un « marathon » de bonnes idées et d’innovations dans le secteur du commerce de détail. Trois conférenciers – des présidents de jeunes entreprises qui font les choses différemment – se sont rapidement succédés sur la scène pour parler de « réinvention », de la construction de « relations intimes avec les consommateurs » et du « paradoxe du choix ».

« Cessez de dire aux gens ce qu’il y a de nouveau sur le marché. Demandez-leur plutôt de vous dire ce qui s’en vient », a suggéré Ben Kauffman, président-fondateur de Quirky. Cette jeune entreprise encourage les internautes à lui soumettre des idées de nouveaux produits. Deux ans après sa fondation, elle en reçoit déjà 2000 par semaines.

Les inventions potentielles sont évaluées par d’autres internautes qui peuvent aussi soumettre leurs commentaires pour améliorer le design, le nom, le choix de matériaux, les fonctions, etc. Chaque semaine, l’entreprise choisit les meilleurs produits et les met en pré-vente. Quand un nombre suffisant trouve preneur, la production peut commencer. « Nous avons éliminé le risque du processus », a fait valoir Ben Kauffman, précisant qu’il procède au lancement de deux produits chaque semaine.

Les gadgets sont vendus sur le site de l’entreprise newyorkaise et dans divers magasins. Tous les internautes qui ont participé à leur création reçoivent une partie des profits en fonction de l’importance de leur participation. Pour une barre d’alimentation électrique flexible  qui a connu un succès monstre, 709 personnes reçoivent un pourcentage des gains. L’inventeur a gagné 100 000 $ en six mois et devrait empocher au moins 500 000 $ cette année.

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».