Vendredi noir: les ventes baissent en magasin mais augmentent en ligne

Publié le 30/11/2015 à 10:48

Vendredi noir: les ventes baissent en magasin mais augmentent en ligne

Publié le 30/11/2015 à 10:48

Par La Presse Canadienne

Le magasinage en ligne a été plus populaire cette année durant les soldes du Black Friday. (Photo: Shutterstock)

De plus en plus d'Américains choisissent de ne plus passer des heures à faire la file dans les magasins pour profiter des aubaines du «Black Friday» et se tournent plutôt vers le magasinage en ligne.

Les ventes du «Vendredi noir» dans les magasins ont chuté de 10% à 10,4 milliards $ cette année, selon la firme ShopperTrak. Elles étaient de 11,6 milliards $ en 2014. Les ventes effectuées pour l'Action de grâce américaine ont également reculé de 10% pour s'établir à 1,8 milliard $ cette année.

L'une des principales raisons de cette contraction est l'attrait du magasinage en ligne, alors que de plus en plus d'Américains partent à la recherche des meilleures aubaines sur leur téléphone, tablette ou ordinateur.

Et les rabais offerts par les détaillants débutent souvent plusieurs jours avant l'Action de grâce américaine, limitant l'impact du «Vendredi noir». 

Les ventes en ligne ont effectivement connu un bond considérable cette année à l'occasion du «Vendredi noir». Selon la firme Adobe, qui compile les données de 4 500 sites Internet, les ventes en ligne ont crû de 14,3% comparativement à l'an dernier.

La sollicitation par courriel aurait notamment contribué au quart de ces ventes supplémentaires, estime la compagnie.

Moins d'Américains se sont présentés dans les magasins le jour de l'Action de grâce et du «Vendredi noir». Selon Kevin Kearns de ShopperTrak, les consommateurs prévoient les achats qu'ils souhaitent faire à ces occasions. «Les consommateurs ciblent leurs produits à l'avance, planifiant leurs visites et se présentant dans les magasins avec l'intention de faire tel achat», explique-t-il.

À suivre dans cette section

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.