Un nom populaire...

Publié le 20/11/2010 à 00:00, mis à jour le 22/11/2010 à 13:05

Un nom populaire...

Publié le 20/11/2010 à 00:00, mis à jour le 22/11/2010 à 13:05

Par Hugo Joncas

Même si l'homme d'affaires torontois Isaac Benitah a enregistré la raison sociale " Target Apparel " dès 2001 au Canada, Target n'entend pas se priver d'utiliser son nom au pays.


M. Benitah, propriétaire des chaînes Fairweather et Les Ailes de la mode, au Québec, vient d'ouvrir un premier magasin sous ce nom à Nanaimo, en Colombie-Britannique, et s'apprête à en ouvrir deux autres, relate le Globe and Mail.


À Minneapolis, une porte-parole de Target assure que ce n'est pas un problème. " Nous avons le droit d'utiliser ce nom, et personne ne peut nous en empêcher ", dit Amy Reilly, porte-parole de Target.


Tout de même, la célérité d'Isaac Benitah contrarie assez le puissant détaillant américain pour qu'il tente de l'empêcher d'utiliser ce nom. Target conteste pour la deuxième fois devant les tribunaux son droit d'utiliser ce nom. Il s'y était déjà essayé en 2002 ; la cour a pris cinq ans pour trancher... en faveur du propriétaire de Fairweather.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Decathlon s'amène à Boisbriand; la concurrence s'intensifie

10/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après Brossard, la multinationale française s'apprête à attaquer le marché de la rive-nord de Montréal.

Michael Kors débarque au centre-ville de Montréal

08/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après avoir quitté Ogilvy, Michael Kors prépare l'ouverture de sa première boutique phare sur la rue Sainte-Catherine.

À la une

Les milléniaux plus riches que les X!

Il y a 56 minutes | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Leurs revenus sont nettement plus élevés. Mais aussi leurs dettes, selon Statistique Canada...

À surveiller: Metro Inc, Morgan Stanley et CI Financial

08:55 | Jean Gagnon

Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Le Galaxy Fold de Samsung veut révolutionner le marché du sans-fil

BLOGUE. L’inventeur de la phablette veut aussi être crédité pour le téléphone pliable. Ingénieux ou fausse bonne idée?