Un Américain dirigera les activités canadiennes de Lowe's

Publié le 28/01/2020 à 12:23

Un Américain dirigera les activités canadiennes de Lowe's

Publié le 28/01/2020 à 12:23

Par La Presse Canadienne

(Photo: Ryan Remiroz/ La Presse canadienne)

Lowe’s a décidé de se tourner vers un Américain qui ne parle pas français pour prendre les rênes de sa division canadienne, dont les résultats ne correspondent pas aux attentes du géant américain de la quincaillerie.

Anthony Hurst, âgé de 47 ans, travaillera depuis le siège social canadien de Boucherville, situé en banlieue sud de Montréal, après avoir obtenu un permis de travail, ce qui devrait se faire le mois prochain.

Entre-temps, Tony Cioffi demeurera président par intérim de Lowe’s Canada — propriétaire des enseignes Lowe’s, Rona, Réno-Dépôt, Ace et Dick’s Lumber — avant de reprendre ses fonctions de chef des finances et responsable des marchands affiliés.

Dans une déclaration envoyée par courriel, Lowe’s Canada a indiqué que M. Hurst ferait « de l’apprentissage du français une priorité » en précisant que celui-ci avait « récemment » entrepris des cours.

M. Hurst, qui était auparavant vice-président principal de la stratégie et transformation d’entreprise, relèvera directement du président et chef de la direction du quincailler, Marvin Ellison.

Lowe’s était à la recherche d’un nouveau président au Canada à la suite du départ soudain à la retraite de Sylvain Prud’homme — une décision que plusieurs observateurs avaient associée aux ratés de l’aventure canadienne de Lowe’s.

En novembre, le détaillant établi à Mooresville, en Caroline du Nord, avait procédé à une autre vague de fermetures en territoire canadien, ce qui avait touché 34 magasins jugés « sous-performants », dont 12 au Québec, en plus d’abolir près de 100 postes à Boucherville.

Au cours d’une conférence téléphonique visant à discuter des résultats du troisième trimestre, M. Ellison avait expliqué que les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont poursuivi leur déclin au Canada.

En 2018, Lowe’s, qui a acquis Rona en 2016 pour 3,2 milliards $, avait procédé à une réduction de la taille de son réseau canadien en fermant 27 magasins.

 


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Québec décoche des flèches à Lowe's Canada

Le gouvernement Legault reproche à Lowe's Canada de manquer de transparence.

Un autre chouchou québécois puni en Bourse, Richelieu perd 7%

BLOGUE. Après Couche-Tard, Dollarama, Lassonde, New Look, c'est au tour de Richelieu de perdre de son lustre en Bourse.

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.