Syndicalisation chez Alimentation Couche-Tard

Publié le 12/01/2011 à 11:00, mis à jour le 12/01/2011 à 16:18

Syndicalisation chez Alimentation Couche-Tard

Publié le 12/01/2011 à 11:00, mis à jour le 12/01/2011 à 16:18

[Photo : Benjamin Nantel]

Nouvelle tentative de syndicalisation chez Alimentation Couche-Tard. La Confédération des syndicats nationaux (CSN) annonce que les employés d’un dépanneur Couche-tard de la région de Montréal viennent de déposer une demande d’accréditation à la Commission des relations de travail.

Par voix de communiqué, la CSN ajoute de plus le lancement d' «une vaste campagne de syndicalisation dans ce type de commerce de détail, et ce partout au Québec».

Une conférence de presse, organisée par la direction de la CSN, est prévue à 14heures cetaprès-mdi à Montréal, afin de faire le point sur ces démarches.

On se rappellera qu'en mai 2009, Couche-Tard avait fermé un dépanneur Couche-Tard de Saint-Mathieu-de-Beloeil, au moment même au les employés tentaient de se syndiquer.  Cette fermeture avait été durement décriée par la CSN et la Commission des relations de travail.

À l'instar de Walmart, à Jonquière, la direction de Couche-Tard a soutenu pour sa défense que le dépanneur n'était pas rentable. Pourtant, ce même dépanneur, sis rue Bernard-Pilon, près de  l'autoroute 20, a rouvert ses portes au cours de l'automne dernier.

Couche-Tard n'a pas encore réagi à cette nouvelle offensive syndicale de la CSN. Peu après 11 heures, l'action de Couche-Tard se négociait à 26,98$, en hausse de 0,22$ ou 0,82%.

 

 

 

À suivre dans cette section

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 13 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»