Saskatchewan : un syndicat entre chez Wal Mart

Publié le 10/12/2008 à 00:00

Saskatchewan : un syndicat entre chez Wal Mart

Publié le 10/12/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Les leaders syndicaux ont applaudi, mardi, le jugement rendu par le Conseil des relations de travail de la Saskatchewan, qui doit étudier deux autres demandes d'accréditation dans les magasins Wal-Mart de North Battleford et Moose Jaw.

Un vice-président de Wal-Mart, Andrew Pelletier, a affirmé que la compagnie demanderait au conseil de reconsidérer sa décision. Il a argué que seulement 29 des 104 employés des ventes à Weyburn étaient présents quand le syndicat a présenté pour la première fois sa demande d'accréditation, le 19 avril 2004.

En 2006, Wal-Mart avait tenté en vain de convaincre la Cour suprême de la supposée partialité du Conseil des relations de travail de la Saskatchewan.

M. Pelletier a soutenu que les syndicats misaient sur des magasins Wal-Mart du Québec et de la Saskatchewan parce que les lois leur sont plus favorables dans ces deux provinces.

Au Québec, le géant du commerce de détail a déjà fermé un magasin à Jonquière et un atelier mécanique à Gatineau après que des travailleurs eurent tenté de se syndiquer. Toutefois, le magasin de Saint-Hyacinthe est devenu l'été dernier le premier en Amérique du Nord à obtenir une entente de convention collective par arbitrage.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

19/10/2019 | François Normand

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.