Sans surprise, les ventes au détail plongent en avril au Canada

Publié le 19/06/2020 à 10:03

Sans surprise, les ventes au détail plongent en avril au Canada

Publié le 19/06/2020 à 10:03

Par La Presse Canadienne
Un centre commercial vide.

(Photo: La Presse canadienne)

Les ventes au détail ont chuté de plus du quart en avril, les concessionnaires de véhicules automobiles et de pièces ayant été les plus touchés en raison de la pandémie de COVID−19.

Statistique Canada indique que les ventes au détail ont reculé de 26,4% pour s’établir à 34,7 milliards $ en avril. Une baisse de 33,6% a été enregistrée depuis la mise en œuvre de mesures physiques de distanciation à la mi−mars. 

Les économistes s’attendaient en moyenne à une baisse de 15,1% en avril, selon la société de données sur les marchés financiers Refinitiv.

Bien que les services essentiels comme les épiceries soient restés ouverts, la plupart des détaillants n’ont pas pu ouvrir leurs magasins en avril en raison des restrictions de santé publique visant à ralentir la propagation de la pandémie. 

Cependant, de nombreux détaillants ont mis en place ou élargi leur présence en ligne et leurs services de collecte en réponse aux fermetures.

Selon Statistique Canada, les ventes en ligne ont atteint un niveau record, représentant 9,5% du marché de détail total.

Sur le même sujet

Couche-Tard dévoile son dépanneur du futur

« C’est l’expérience de magasinage du futur », résume le chercheur et professeur Maxime Cohen de la Faculté Desautels.

COVID-19: la Baie dénonce certaines mesures gouvernementales ontariennes

La distinction entre les commerces qui peuvent demeurer ouverts ou qui doivent fermer lui semble «injuste».

À la une

Vers la création d'un troisième parti à Washington?

15/01/2021 | François Normand

ANALYSE — L'histoire américaine est parsemée de tiers partis ou de candidats indépendants lors des présidentielles.

Étude WOW 2020: les champions de l'expérience client en temps de pandémie

15/01/2021 | Kévin Deniau

ÉTUDE WOW 2020. Les Aliments M&M et Simons arrivent en tête de liste.

#Onestouvert, un mot-clic au secours des restaurateurs

15/01/2021 | Catherine Charron

L'expression «est venue d’un franchisé à bout de souffle qui voulait juste faire entendre qu’il était ouvert »