Safeway et Jean Coutu ne sont pas à vendre, déplore Metro

Publié le 29/01/2013 à 17:43, mis à jour le 29/01/2013 à 17:58

Safeway et Jean Coutu ne sont pas à vendre, déplore Metro

Publié le 29/01/2013 à 17:43, mis à jour le 29/01/2013 à 17:58

Par Marie-Eve Fournier
À ses côtés, le chef de la direction financière, François Thibault, n’a pas voulu préciser quel montant Metro serait en mesure d’emprunter pour réaliser une acquisition majeure. Mais il a assuré que l’épicier avait « beaucoup de flexibilité ».

La décision de Metro de vendre 10 millions d’actions de Couche-Tard (à 47,90 $ pièce) laisse croire aux experts du milieu que l’épicier québécois prépare un gros coup. Les cibles d’acquisition les plus probables sont Safeway Canada, Jean Coutu, Overwaitea et Familiprix. Eric Richer La Flèche n’a pas voulu commenter les rumeurs qui courent lorsqu’il a été questionné à ce sujet par des actionnaires, se contentant de dire qu’il était « sage de cristalliser ce gain ».

Si les secteurs de la pharmacie et de l’épicerie permettraient tous les deux de réaliser des synergies (Metro possède les pharmacies Brunet), les gains seraient plus importants du côté de l’alimentation « étant donné que notre taille est plus forte dans l’épicerie », a indiqué Eric R. La Flèche, avant d’ajouter qu’il était toutefois « difficile de généraliser ». 

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

12:09 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.