Rite Aid fait mal à Jean Coutu

Publié le 06/10/2008 à 00:00

Rite Aid fait mal à Jean Coutu

Publié le 06/10/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine

Par action, la perte du trimestre terminé le 30 août dernier est de 16 cents. Pour le deuxième trimestre de l'an dernier, Jean Coutu avait rapporté un bénéfice net de 8,3 millions de dollars, ou trois cents par action.

La quote-part de Jean Coutu de la perte de Rite Aid s'est élevée à 73,1 millions de dollars au deuxième trimestre, ou 30 cents par action, comparativement à 29,6 millions de dollars, ou neuf cents par action, pour la période comparable de l'exercice financier précédent.

Pour le trimestre terminé le 30 août dernier, Rite Aid a déclaré une perte nette de 222,0 millions de dollars américains, comparativement à 69,6 millions de dollars américains au cours de la même période l'an dernier.

En date du 30 août, Jean Coutu détenait une participation de 29,9% dans les capitaux propres de Rite Aid.

Les ventes manquent les prévisions

Les revenus des opérations canadiennes du Groupe Jean Coutu ont augmenté de 5,0% par rapport à l'an dernier pour s'établir à 567,5 millions de dollars. La prévision moyenne de cinq analystes prévoyait sondés par Bloomberg était toutefois de 571,8 millions de dollars.

«Il y a un ralentissement dans les dépenses des consommateurs», a déclaré à Bloomberg, David Hartley, analyste chez BMO Marchés des capitaux.

«Je ne pense pas que le trafic dans les pharmacies va être épargné par la tendance à l’affaiblissement des ventes de marchandises», a-t-il ajouté.

Hartley recommande aux investisseurs de conserver le titre.

En excluant Rite Aid et certains coûts et gains, Jean Coutu a déclaré avoir gagné 14 cents par action, par rapport à 12 cents un an plus tôt. Les analystes prévoyaient toutefois un gain de 13 cents.

Les ventes de prescriptions dans les magasins ouverts depuis un an ont augmenté de 5,7%. Les ventes de marchandises ont décliné de 0,5%. Hartley s’attendait à une hausse de 8,5% dans les prescriptions et de 2,5% dans les marchandises.

Jean Coutu a indiqué que des prix inférieurs pour les versions génériques de médicaments prescrits ont atténué la croissance des ventes.

Avec La Presse Canadienne 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Une partie du secteur des ressources performe mieux qu'en 2019

Sept des 25 groupes de produits les plus exportés ont connu une hausse par rapport à 2019 malgré la COVID-19.

Balado PME: on se dit les vraies affaires, prise deux

13/08/2020 | lesaffaires.com

La COVID-19 a changé bien des choses. Quels sont les enjeux qui vous touchent le plus?

La Banque du Canada abaisse son taux hypothécaire de référence

La Banque du Canada a abaissé son taux hypothécaire de référence de cinq ans à 4,79%.