Retrait du sou noir : deux commerces, deux prix. Grogne en vue ?

Publié le 30/01/2013 à 12:04, mis à jour le 04/02/2013 à 15:49

Retrait du sou noir : deux commerces, deux prix. Grogne en vue ?

Publié le 30/01/2013 à 12:04, mis à jour le 04/02/2013 à 15:49

Par Marie-Eve Fournier

Les détaillants québécois demandent aux consommateurs d’utiliser « leur gros bon sens » et d’accepter avec « harmonie » et « bonne foi » l’arrondissement des prix qui sera provoqué par le retrait des pièces de un cent.

« On craint que pour 2¢, des consommateurs prennent à partie les préposés. Ce sont les premiers sur la ligne de front, alors ils risquent de subir les foudres des clients. On souhaite ardemment éviter cela », a dit à lesaffaires.com le nouveau pdg du Conseil québécois du commerce de détail, Léopold Turgeon, en marge d’un point de presse sur la question.

Le risque de grogne et de mésententes s’explique par le fait que les sous noirs seront encore en circulation un bout de temps et que certains voudront les passer. Or, Ottawa n’a pas voulu règlementer la façon de présenter les prix aux clients, et donne la permission aux commerces d'accepter ou non la pièce de monnaie.

PLUS: Pièce d'un cent: pas d'impact pour les consommateurs

Ainsi, tous les consommateurs qui achèteront un pain et un litre de lait au dépanneur, et qui se retrouveront avec une facture de 4,98 $, ne paieront pas forcément le même prix. Certains pourraient accepter que le client sortent ses sous et paie le montant exact. L’autre côté de la rue, son concurrent pourrait exiger 5 $ parce qu’il a choisi d’arrondir ses prix.

Le CQCD, à l’instar d’Ottawa, recommande à ses membres d’arrondir leurs prix. Mais ce n’est pas une obligation, ce que déplore la plus importante association de détaillants de la province. Une loi aurait pu mettre fin rapidement aux affrontements entre clients et commerçants. 

« Il n’y a pas de règle alors je ne peux pas garantir que tous nos membres vont le faire (arrondir), mais ce sera la majorité », a soutenu Léopold Turgeon.

Allez-vous payer comptant ou pas ?


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

Decathlon s'amène à Boisbriand; la concurrence s'intensifie

10/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après Brossard, la multinationale française s'apprête à attaquer le marché de la rive-nord de Montréal.

Michael Kors débarque au centre-ville de Montréal

08/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après avoir quitté Ogilvy, Michael Kors prépare l'ouverture de sa première boutique phare sur la rue Sainte-Catherine.

À la une

Pourquoi le risque d'une guerre avec l'Iran est faible

22/06/2019 | François Normand

ANALYSE - Les tensions sont vives, mais ni Washington ni Téhéran ont intérêt à déclencher une guerre. Voici pourquoi.

Bourse: les années nous enseignent ce que les jours ignorent

21/06/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Depuis combien de temps investissez-vous en Bourse?

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

21/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?