Old Dutch ferme son usine de Lachine vendredi

Publié le 27/09/2013 à 06:21, mis à jour le 27/09/2013 à 06:27

Old Dutch ferme son usine de Lachine vendredi

Publié le 27/09/2013 à 06:21, mis à jour le 27/09/2013 à 06:27

Par La Presse Canadienne

L'usine de croustilles d'Aliments Old Dutch, implantée dans le sud-ouest de Montréal depuis 49 ans, devrait fermer ses portes ce vendredi, jetant ainsi au chômage 216 travailleurs.

La nouvelle de la fermeture a été communiquée le 7 mai dernier. Pour le maintien de l'usine, l'entreprise avait exigé une subvention d'entre 20 et 25 M$ du gouvernement du Québec afin que des rénovations puissent être faites à l'usine située sur la rue Norman, dans l'arrondissement Lachine.

La demande a toutefois été rejetée en juin par la ministre déléguée à la Politique industrielle, Élaine Zakaïb.

À lire: Old Dutch: une fermeture cavalière

Aliments Old Dutch affirme que l'usine de Lachine a atteint la fin de sa vie utile et qu'il n'est pas possible de la rénover ou d'ouvrir de nouvelles installations dans la région.

L'usine a été construite en 1964 par Humpty Dumpty et acquise par Old Dutch en 2006. Elle a été exploitée sans interruption comme usine de fabrication de grignotines.

Au milieu des années 1990, environ 500 personnes travaillaient à cette usine de Lachine.

Dorénavant, le marché du Québec sera approvisionné par d'autres usines d'Old Dutch au Canada, situées au Nouveau-Brunswick, au Manitoba et en Alberta.

Le siège social d'Aliments Old Dutch est situé à Saint-Paul, au Minnesota.

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

22/01/2021 | François Normand

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.