Metro lance sa stratégie d'achat local

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Metro lance sa stratégie d'achat local

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Par Claudine Hébert

Au nouveau Metro de Lac-Mégantic, le présentoir mettant en valeur les produits régionaux se situe près des caisses.

Et si la stratégie d'achat local passait par l'approche régionale ? C'est ce que l'épicier Metro compte mettre en avant pour encourager les Québécois à s'alimenter de produits régionaux.

Après des projets-pilotes réussis dans Lanaudière, Chaudière-Appalaches et le Centre-du-Québec, Metro lancera officiellement son programme de mise en valeur de produits régionaux dans les Cantons-de-l'Est le 18 novembre. Plus d'une centaine de produits provenant d'une quinzaine de fournisseurs locaux bénéficieront d'une vitrine de choix dans cinq Metro et trois Super C de la région participante.

Parmi les nouveaux fournisseurs, on note, entre autres, la Ferme du Ruisseau d'or de Saint-Ludger (produits de l'érable), le BoiséPinson de Granby (produits du sureau) et Ducs de Montrichard d'Orford (produits du canard).

«Cette initiative de Metro comporte trois objectifs précis. Nous voulons favoriser les producteurs locaux en région et, du coup, mettre en valeur les produits Aliments du Québec. Nous voulons également devenir un allié des producteurs innovants de la province», soulève Serge Boulanger, vice-président principal, centrales nationales d'achat et marques privées chez Metro.

À la une

Vers la création d'un troisième parti à Washington?

15/01/2021 | François Normand

ANALYSE — L'histoire américaine est parsemée de tiers partis ou de candidats indépendants lors des présidentielles.

Étude WOW 2020: les champions de l'expérience client en temps de pandémie

15/01/2021 | Kévin Deniau

ÉTUDE WOW 2020. Les Aliments M&M et Simons arrivent en tête de liste.

#Onestouvert, un mot-clic au secours des restaurateurs

15/01/2021 | Catherine Charron

L'expression «est venue d’un franchisé à bout de souffle qui voulait juste faire entendre qu’il était ouvert »