Lowe's ferme 27 magasins Rona dont neuf au Québec

Publié le 05/11/2018 à 09:11

Lowe's ferme 27 magasins Rona dont neuf au Québec

Publié le 05/11/2018 à 09:11

Par Martin Jolicoeur

Deux sièges régionaux, deux usines et 27 magasins feront les frais d'une opération de consolidation menée par Lowe's.

Lowe’s Canada vient d’annoncer la fermeture de deux sièges régionaux, de deux usines, et de 27 magasins de l’enseigne Rona au pays, dont un total de neuf au Québec.

Ces derniers, jugés «sous-performants», seront fermés d’ici la fin de janvier 2019, indique le communiqué de l’entreprise, sans préciser le nombre de travailleurs qui perdront ainsi leur emploi.

« La décision de fermer des magasins n'est jamais prise à la légère. Toutefois, à la suite d’un examen détaillé de nos opérations, nous croyons qu’il s’agit de la meilleure avenue pour l’avenir de notre organisation», a précisé Sylvain Prud’homme, président et chef de la direction de Lowe's Canada

Les deux centres régionaux à faire les frais de cette opération de consolidation sont ceux de Mississauga, en Ontario, et St-John’s à Terre-Neuve. À ces deux fermetures, s’ajoutent celles de 27 magasin de l'enseigne Rona au pays, dont neuf au Québec.

Au Québec, les magasins visés sont ceux de Saint-Clotilde, d’Iberville, de L’Assomption, de Granby (Moeller), de Sainte-Rose, de Rivière-des-Prairies, de Rouyn-Noranda (Mantha), d’Ange-Gardien et de Saint-Elzéar.

Découvrez mes derniers textes / Suivez-moi sur Twitter / Rejoignez-moi sur LinkedIn 

D’autres magasins en Colombie-Britannique (1), en Alberta (2), en Ontario (9) et à Terre-Neuve (6) fermeront aussi leurs portes. Ensemble, ils représentent environ 3% de la surperficie de vente totale du réseau, indique le communiqué de l’entreprise.

En plus de ces magasins, une usine de composantes préfabriquées située à St. John's, à Terre‑Neuve, et une usine de blocs située à Kamloops, en Colombie‑Britannique, seront également fermées.

« Centraliser nos opérations sous un même toit nous permettra d'améliorer la collaboration entre nos enseignes afin de mieux servir nos clients », a indiqué M. Prud’Homme.  Ce dernier a ajouté que l’entreprise déploiera «tous les efforts pour assurer une transition harmonieuse jusqu’à la fermeture des magasins». Certains travailleurs touchés, laisse-t-on entendre, pourraient bénéficier d’un transfert.

Pour continuer de servir les clients dans les marchés actuellement desservis par les magasins qui seront fermés, Lowe's indique qu’elle misera sur les autres magasins (Lowe's, Rona, Réno-Dépôt, Ace Canada, Dick’s Lumber et Contractor First) de son réseau canadien, ainsi que sur son offre en ligne.

Découvrez mes derniers textes / Suivez-moi sur Twitter / Rejoignez-moi sur LinkedIn 


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril

Sur le même sujet

Plus de 1,2 million de dollars remis dans le cadre de la campagne des ­Héros ­Lowe’s ­Canada

Édition du 26 Octobre 2019 | Les Affaires

Lowe’s ­Canada a dressé un bilan de sa campagne des ­Héros 2019 : les quelque 270 magasins d’entreprises ­Lowe’s...

Québec décoche des flèches à Lowe's Canada

Le gouvernement Legault reproche à Lowe's Canada de manquer de transparence.

À la une

Bourse: Wall Street à de nouveaux sommets

Mis à jour le 18/11/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les investisseurs ont tenté lundi de digérer les dernières rumeurs sur la guerre commerciale.

Titres en action: CN, HP-Xerox, Aramco...

18/11/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

L'actu techno en bref

18/11/2019 | Pascal Forget et Alain McKenna, #Unetassedetech

L'actualité technologique ne ralentit pas.