Les ventes des détaillants ont chuté pendant la 3e vague de COVID-19

Publié le 23/06/2021 à 12:52

Les ventes des détaillants ont chuté pendant la 3e vague de COVID-19

Publié le 23/06/2021 à 12:52

Par La Presse Canadienne

Le Québec a vu le volume des ventes au détail baisser de 1,8% en avril. (Photo: Ryan Remiorz pour La Presse Canadienne)

Les ventes des détaillants canadiens ont enregistré en avril leur plus important déclin mensuel depuis le début de la pandémie, alors que les gouvernements mettaient en place des mesures pour tenter de contenir la troisième vague de contaminations à la COVID-19.

Les ventes au détail ont chuté de 5,7 % pour se chiffrer à 54,8 milliards $ en avril, a indiqué mercredi Statistique Canada. Il s’agissait de leur plus forte baisse depuis avril 2020, lors de la première vague de la pandémie.

Les estimations préliminaires de l’agence fédérale suggèrent que les ventes auraient aussi diminué de 3,2 % en mai, mais Statistique Canada prévient que ce chiffre sera révisé.

L’économiste de la Banque TD, Ksenia Bushmeneva, a souligné que les restrictions liées à la troisième vague sur les achats non essentiels dans les magasins physiques avaient freiné les ventes au détail en avril, comme prévu.

«En plus des restrictions, les concessionnaires automobiles ont également été touchés par la pénurie de puces électroniques, limitant leurs stocks et pesant sur les ventes ce mois-là», a écrit Mme Bushmeneva dans un rapport.

«Même si la pénurie de puces électroniques pourrait persister pendant un certain temps, d’autres vents contraires s’atténueront. Avec l’accélération de la campagne de vaccination et la levée progressive des restrictions par la plupart des provinces en juin, les dépenses de consommation devraient rebondir fortement au second semestre de l’année.»

La baisse des ventes d’avril était concentrée dans les détaillants jugés «non essentiels», car les ventes ont chuté dans 9 des 11 sous-secteurs, qui représentaient 74,2 % des ventes au détail.

Les ventes au détail de base — qui excluent les stations-service et les concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles — ont chuté de 7,6 %.

Les ventes des magasins de vêtements et d’accessoires vestimentaires ont chuté de 28,6 % en avril, tandis que les magasins de marchandises diverses ont chuté de 8,1 %.

 

Baisse de 1,8% au Québec

Selon Statistique Canada, les ventes des marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage ont chuté de 10,4 %, enregistrant leur première baisse en neuf mois. 

Parallèlement, les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles et des stations−service ont également diminué, de 1,4 %, ce qui était leur première baisse en quatre mois. 

Les ventes des stations-service ont reculé de 4,1 % en avril.

Exprimées en volume, les ventes au détail ont diminué de 5,6 % en avril. 

Statistique Canada a observé des baisses des ventes au détail dans sept provinces. Les ventes ont ainsi reculé de 13,4 % en Ontario, de 2.3 % en Nouvelle-Écosse et de 1,8 % au Québec. Les ventes ont aussi diminué de 0,4 % à l’Île-du-Prince-Édouard.

En revanche, elles ont augmenté de 1,9 % au Nouveau-Brunswick.

 

Sur le même sujet

Les ventes au détail ont reculé de 2,5% au Québec en mai

Mis à jour le 23/07/2021 | La Presse Canadienne

Le repli a été mesuré à 3,5% dans la région de Montréal. Au pays, le recul est de l'ordre de 2,1%.

Expérience client numérique: à vos bouquins!

BLOGUE INVITÉ. Voici les six recommandations de lecture en matière d'expérience client numérique.

À la une

Google présente son nouveau téléphone Pixel

13:11 | AFP

Le Pixel 6 est équipé d'une puce utilisant l'intelligence artificielle.

Du bitcoin en vente chez Couche-Tard

Êtes-vous prêt à magasiner des cryptomonnaies au dépanneur du coin?

Bourse: Wall Street entame le mois d'août dans le vert

Mis à jour à 12:02 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée lundi pour un jour férié.