Les employés : première source de vol dans le commerce de détail

Publié le 21/10/2009 à 10:19

Les employés : première source de vol dans le commerce de détail

Publié le 21/10/2009 à 10:19

Par Martin Jolicoeur

Les employés seraient responsables de 37% des pertes enregistrées. Photo : Bloomberg

Les employés sont les premiers responsables des pertes enregistrées pour cause de vol et de fraude dans le secteur du commerce du détail.


C’est ce qu’indique une récente enquête bisannuelle réalisée par Altus Géocum, pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail .


PLUS: Le vol en hausse de 54% chez les détaillants québécois


Selon ce sondage, les employés seraient responsables de 37% des pertes enregistrées, contre 35% pour le vol à l’étalage. Les fraudes des consommateurs ne représentent elles que 12% de l’ensemble des pertes enregistrées dans ce domaine au Québec.


Ce sont des pertes économiques annuelles de près de 900 millions de dollars qu’a enregistrées le secteur du commerce de détail du Québec en 2008-2009. C’est au niveau des biens courants (supermarchés, dépanneurs, pharmacies) que sont estimées les pertes les plus élevées avec près de 600 millions $ par année. Les biens semi-durables et durables (meubles, accessoires pour la maison, ordinateurs, électroniques, etc.) viennent au second rang avec des pertes de plus de 200 millions $ annuellement.


Les voleurs sont des adultes hommes à 59%, suivis de femmes à 30%. Les adolescents de 13 à 17 ans, sont responsables de 10% des vols. Le désir de posséder le bien volé constitue la première cause du geste posé. L'affiliation à un gang de rue est en cause que dans 9% des cas de vol à l'étalage et de 5% des vols commis par des employés.


Pour les détaillants (49 %) dont les clients peuvent acheter de la marchandise sur leur site Internet transactionnel, 74 % ont subi des fraudes par carte de crédit et 13 % ont subi d’autres types de fraudes.


Cette enquête a été effectuée auprès de répondants représentant environ 162 000 employés répartis dans plus de 4 250 magasins au Québec, entre juillet et août 2009. Les ventes des répondants sont estimées à plus de 25,8 milliards de dollars en 2008 au Québec seulement.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Manufacturier 4.0: le retard du Québec menace les exportations

Deloitte propose diverses stratégies pour accélérer la transformation des entreprises en manufacturiers intelligents.

Apple peut marcher et mâcher de la gomme en même temps

BLOGUE. Apple, c’est un fabricant informatique ou une société de services? En un mot : oui.

Apple lance un service d'abonnement à des titres de presse

25/03/2019 | LesAffaires.com et AFP

Les titres Sélection, Mieux-Être, Ricardo, L'actualité et Véro seront compris dans l'abonnement.