Le titre de Crocs plonge

Publié le 13/11/2008 à 00:00

Le titre de Crocs plonge

Publié le 13/11/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde
La société basée à Denver, au Colorado, a subi une perte nette de 148 millions de dollars américains* (1,79 dollar par action) pour le trimestre terminé le 30 septembre, elle qui avait enregistré un bénéfice net de 56,5 millions de dollars (0,66 dollar par action) à la même période il y a un an.

Les ventes de l’entreprise ont reculé de 32% à 174,2 millions de dollars, comparativement à 256,3 millions de dollars l’an dernier.

«Notre performance a été inférieure aux attentes et continuera d’être affectée par l’environnement difficile qui frappe les ventes au détail aux États-Unis et en Europe. Nous avons également abaissé nos prévisions de ventes et avons décidé de réduire notre capacité de production pour nous adapter à la chute de la demande», a déclaré le pdg de Crocs, Ron Snyder, dans un communiqué.

Après avoir fermé son usine de Québec plus tôt cette année, Crocs fait de même avec son usine brésilienne, sans préciser combien d’emplois seront affectés par cette mesure. La société compte également réduire ses dépenses de 50% en 2009 par rapport à 2008.

Pour le 4e trimestre Crocs anticipe des revenus de 100 à 120 millions de dollars et à une perte nette de 0,50 à 0,65 dollar par action.

Le titre de Crocs a terminé la journée sur une baisse de 85 cents (44,68%) à 1,05 dollar au Nasdaq, après avoir touché un creux historique à 0,79 dollar en cours de séance. Le 31 octobre 2007, l’action valait 74,75 dollars.

* Tous les montants sont en dollars américains.

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?