Le Groupe Birks vend une division

Publié le 05/08/2015 à 11:47

Le Groupe Birks vend une division

Publié le 05/08/2015 à 11:47

Par Martin Jolicoeur

Le Groupe Birks, propriétaire des bijouteries Birks et Mayors, annonce avoir vendu sa division de service aux entreprises pour un montant de 5,63M$.


L’acquéreur est la société montréalaise, Rideau Recognition Solutions, qui se spécialise dans la gestion des programmes de récompenses et d’incitatifs à l’intention d’employés. Birks Business, qui passe aujourd’hui dans le giron de Rideau, le concurrençait en offrant un service similaire à ses clients corporatifs. 


Par cette transaction, Rideau a acquis l’inventaire de la division de service aux entreprises de Birks et s'adjoint une trentaine d'employés jusque là au service de la division de service aux entreprises de Birks. À terme, soutient Peter Hart, président de l'entreprise de l'arrondissement Saint-Laurent, Rideau comptera plus de 250 employés à son service et son chiffre d'affaires de 70M$ devrait croître d'un peu plus de 10%.


Dans le cadre de cette même transaction, Rideau a obtenu de Birks l'exclusivité sur l'utilisation de ses bijoux et montres et Birks recevra en retour des paiements de redevances liées à l’utilisation de la marque « Birks Business » par Rideau et ainsi qu'aux ventes de ses produits.


« La vente de notre division de service aux entreprises fait partie de notre stratégie corporative à long terme de concentrer nos efforts et nos ressources sur nos objectifs fondamentaux de développer et d’assurer la croissance des produits signés Birks et de notre marque de détail Birks », a affirmé Jean-Christophe Bédos, président et chef de la direction de Groupe Birks.


Le détail d'abord



Le président de Birks a expliqué, par voie de communiqué, avoir l'intention de réinvestir le produit de cette vente dans le «renforcement» de ses services de distribution aux détails, ce qui dit-il, pourrait entraîner à long terme «une plus grande valeur, tant pour la marque que pour les actionnaires».


Au 31 juillet 2015, Birks exploitait 28 boutiques Birks situées dans la majorité des grands centres urbains au Canada, 17 boutiques Mayors établies en Floride et en Géorgie, deux établissements de détail Brinkhaus à Calgary et à Vancouver ainsi qu'un établissement de détail Rolex à Orlando, en Floride.


L'annonce de ce matin n'a eu pratiquement aucun effet sur le titre de l'entreprise, inscrite à la Bourse de New York. Peu avant midi, il n'avait gagné qu'un maingre 0,01$US et se négociait à 0,91$US. Depuis le début de 2015, la valeur de son action a dégringolé de 52,93%, une perte de 1,01$US l'action en sept mois.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Luxe: cinq nouvelles boutiques Birks ouvrent au Canada

06/09/2017 | Matthieu Charest

Ivanhoé Cambridge et Birks viennent d’annoncer l’ouverture de cinq nouvelles boutiques haut de gamme au pays.

L'immeuble Birks vendu pour 38M$

Mis à jour le 02/11/2016 | Matthieu Charest

L'immeuble Birks sera transformé pour accueillir un hôtel et un bistro.

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

Il y a 45 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.