Le cas Best Buy

Publié le 14/11/2011 à 08:00, mis à jour le 14/11/2011 à 11:21

Le cas Best Buy

Publié le 14/11/2011 à 08:00, mis à jour le 14/11/2011 à 11:21

Par Les Affaires

Aux États-Unis, jusqu'à tout récemment, Best Buy déduisait 15 % de la facture lors du remboursement d'un achat à un client. Cette pratique est interdite au Québec, mais depuis 2007, le géant de l'électronique combat la rumeur selon laquelle il l'applique dans ses magasins du Québec. " Elle circule dans les chaînes de courriels, sur Facebook et dans d'autres réseaux sociaux ", dit Patrick Lavoie, directeur du marketing chez Best Buy Québec. L'entreprise a répliqué sur les mêmes plateformes. Ces rumeurs sont très " achalantes ", ajoute Patrick Lavoie, qui avoue qu'elles sont tout autant difficiles à dissiper qu'à quantifier.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...