La confiance des consommateurs à son plus haut depuis 2010

Publié le 20/03/2018 à 10:56

La confiance des consommateurs à son plus haut depuis 2010

Publié le 20/03/2018 à 10:56

Par Martin Jolicoeur

Les Québécois sont de plus en plus optimistes. Au point où la confiance des consommateurs atteint un niveau inégalé depuis l’automne 2010.

C’est ce qu’indique une étude du Groupe Altus, pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). Ces résultats ont été présentés ce matin à l’occasion de l’ouverture du sommet annuel de l’organisme, qui s’étirera sur deux jours au palais des congrès de Montréal.

L’indice de confiance des consommateurs atteint cette année 104,9, un hausse de 26,2 points par rapport à il y a trois ans. C’est le plus haut niveau de confiance jamais observé depuis l’automne 2010.  

Le CQCD mesure l’indice de confiance des consommateurs québécois depuis 2005. Un indice de confiance de 100 indique que le nombre de pessimistes équivaut au nombre d’optimistes parmi les répondants. Un indice de 104,9, comme c’est le cas actuellement, suggère donc que le Québec compte plus d’optimistes que de pessimistes à l’heure actuelle.

Une majorité de répondants entrevoient une période de croissance économique pour le Québec, ce qui est de bonne augure pour les commerçants qui peuvent espérer de belles périodes de magasinages, explique Léopold Turgeon, président-directeur général du CQCD. «L’année 2018, dit-il, sera excellente pour un nombre important de secteurs d’activités.»

Des finances qui s’améliorent

Bien qu’une majorité (58%) de Québécois estiment que la situation financière de leur ménage demeurera la même à celle de l’an dernier, un peu plus du quart des Québécois (27%) estiment que celle de leur ménage s’améliorera au cours des 12 prochains mois. Cette hausse constitue un gain de 5 points de pourcentage par rapport à l’an dernier (22%).

Cela dit, près de six Québécois sur dix (58 %) croient que les revenus de leur ménage augmenteront moins rapidement que les prix en général, une proportion similaire à l’année précédente. Par ailleurs, 30 % estiment que leurs revenus augmenteront aussi rapidement et seulement 9 % estiment que leurs revenus augmenteront plus rapidement.

Hausse des ventes de voitures

Néanmoins, la moitié des Québécois (48%) estiment qu’il est actuellement intéressant d’effectuer des achats importants. Cela représente une augmentation de six points de pourcentage par rapport à l’an dernier (42%).

Un peu plus de quart ont l’intention d’effectuer un achat d’importance au cours des prochains mois. Du nombre, pas moins de 9% prévoient acheter une voiture, une augmentation d’environ 70% sur l’années dernière.

Enfin, si quatre Québécois sur dix estiment que la situation économique du Québec demeurera la même au cours des douze prochains mois, près du quart (22 %) croient qu’elle s’améliorera encore, une hausse de 6 points de pourcentage par rapport à 2017.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

15:31 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

15:15 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».