La Compagnie de la baie d'Hudson abandonne la bannière Déco découverte

Publié le 22/02/2019 à 06:55

La Compagnie de la baie d'Hudson abandonne la bannière Déco découverte

Publié le 22/02/2019 à 06:55

Par La Presse Canadienne

La Compagnie de la Baie d'Hudson a annoncé jeudi l'abandon de sa bannière Home Outfitters, connue en français sous le nom de Déco découverte, et estimé qu'elle fermerait 20 de ses magasins Saks Off Fifth aux États-Unis.

La bannière Déco découverte, spécialisée dans les produits pour la maison, compte 37 magasins au Canada et moins de 700 employés.

Les fermetures devraient avoir lieu cette année, a précisé l'entreprise, ajoutant que la plupart des marchés sur lesquels la bannière était présente seraient toujours desservis par HBC.

Le détaillant établi à Toronto a expliqué que ces changements s'inscrivaient dans le cadre de ses plans visant à réduire les coûts, à simplifier les activités et à améliorer la rentabilité d'ensemble.

La Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC) a dit ne pas savoir encore quels magasins Saks Off Fifth seraient fermés, mais a précisé que la liste complète des 133 magasins faisait partie d'un examen.

«La poursuite de la rationalisation de notre portefeuille de vente au détail nous permet de nous concentrer davantage sur nos activités offrant les meilleures occasions de croissance», a expliqué dans un communiqué la chef de la direction de HBC, Helena Foulkes.

«Le dessaisissement (du détaillant en ligne) Gilt, le remaniement de Lord & Taylor, la fusion récente de nos activités de vente au détail européennes en Allemagne et l'annonce d'aujourd'hui témoignent des actions stratégiques audacieuses que nous prenons pour assurer le succès à long terme de HBC.»

Mme Foulkes n'était pas disponible pour des entrevues.

Au cours de la dernière année, HBC a dû se défendre à plusieurs reprises contre l'investisseur activiste Land and Buildings Investment Management. Ce dernier a notamment envoyé une lettre aux actionnaires de HBC à la fin du mois de novembre, reprochant au conseil d'administration du détaillant de ne pas avoir pris de mesures décisives pour générer de la valeur pour les actionnaires.

Land and Buildings dit croire que HBC pourrait doubler ou tripler le cours de son action en procédant à la vente de Saks Fifth Avenue, de Lord & Taylor et de sa participation restante de 50 pour cent dans ses activités européennes à Signa Holding.

Au cours du dernier trimestre, la perte nette de HBC a atteint 164 millions $, soit 69 cents par action, en incluant les activités abandonnées.

HBC a dit s'attendre à ce que la fermeture de Home Outfitters et l'examen des magasins Saks Off Fifth soient «légèrement favorables au bénéfice ajusté avant impôts, intérêts et amortissement».

La société a déclaré que cet examen lui permettrait de se concentrer sur ses «meilleurs emplacements» et sur ses offres de commerce électronique.

«Nous savons que cette nouvelle est difficile pour nos associés», a affirmé Mme Foulkes. «Nous sommes reconnaissants des efforts soutenus qu'ils déploient pour servir nos clients et nous rechercherons, dans la mesure du possible, des occasions de réaffectation au sein de HBC pour les membres de l'équipe concernés.»


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

À la une

Barack Obama a raison: nous vivons à une belle époque

15/11/2019 | François Normand

ANALYSE - La perception est forte que nous vivons des heures sombres. Or, c'est faux, si l'on analyse l'histoire.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

10 choses à savoir cette fin de semaine

Des failles dans des guichets automatiques au Canada permettraient de voler vos infos bancaires.