La boulangerie Auger devra mettre à pied 30% de son personnel

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Mars 2015

La boulangerie Auger devra mettre à pied 30% de son personnel

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Mars 2015

Par Martin Jolicoeur

Photo: D.R.

Victime de changements de stratégie chez Wal-Mart, la boulangerie Auger, de Saint-Jérôme, s'apprête à mettre à pied près de 30 % de son personnel, a appris Les Affaires.


La direction de l'entreprise a informé son personnel que 19 de ses quelque 70 employés perdraient leur emploi à la fin de mars, une conséquence directe de la réduction importante des commandes du géant américain. D'autres travailleurs, affectés à la livraison, devraient également perdre leur gagne-pain.


Inquiet, ce n'est que du bout des lèvres que le président et copropriétaire de la boulangerie, Raymond Talbot, a confirmé la nouvelle. «Nous ne parlons pas normalement de nos relations avec nos clients, a-t-il répondu. Mais oui, c'est bien vrai. Après avoir beaucoup engagé ces dernières années, nous serons forcés de procéder à des coupures.»


Fin d'une entente spéciale


Fondée en 1949, la petite boulangerie des Basses-Laurentides a été rachetée par Raymond Talbot et son fils en 2006. Depuis, la boulangerie Auger a été la première (après Première Moisson, plus artisanale) à fabriquer ses pains tranchés avec du blé cultivé au Québec, et a réussi à quadrupler son volume de ventes en 10 ans. Ce dernier demeurerait aujourd'hui en deçà des 10 millions de dollars par année.


En janvier, Wal-Mart a informé l'entreprise qu'elle ne reconduirait pas l'entente de service spéciale grâce à laquelle Auger parvenait depuis plus d'un an à écouler chaque semaine plus de 40 000 pains de marque Excellencio dans son réseau de 68 magasins au Québec. Ainsi, à compter du 1er avril, a-t-on appris, les pains d'Auger, mis en vedette au prix de 2 $ à l'entrée des magasins, seront remplacés par un pain de marque Gailuron, produit par la boulangerie Multi-Marques, propriété de Canada Bread. Cette société a été vendue par Maple Leafs Foods à la multinationale mexicaine Grupo Bimbo en 2014 pour la somme de 1,83 milliard de dollars.


Alex Roberton, directeur des affaires corporatives de Wal-Mart Canada, a confirmé les changements prévus, soutenant que les décisions du détaillant s'appuyaient toujours sur trois principes : les préférences des consommateurs, la qualité des produits et la possibilité de les offrir au moindre coût possible. «Cela dit, précise M. Roberton, les produits de la boulangerie Auger ont toujours été bien reçus par notre clientèle, et c'est pourquoi nous continuerons de les offrir avec nos autres pains.»


Temps difficiles dans le pain


Raymond Talbot, qui a longtemps oeuvré dans l'industrie du livre - il était propriétaire de la librairie Champigny à Montréal, vendue à Renaud-Bray en 1999 -, est déçu de la fin de la promotion dont il profitait, «d'autant plus, confie-t-il, qu'elle a remporté un grand succès». Il dit aussi s'inquiéter pour l'avenir des boulangers indépendants au Québec.


Un de ceux-là, Benoît Faucher, président de la Boulangerie St-Méthode, située à Adstock, près de Thetford Mines dans Chaudière-Appalaches, reconnaît que les temps sont durs dans le pain. Plus de 60 % du marché est maintenant contrôlé par Weston et Canada Bread. Et depuis l'arrivée de Grupo Bimbo, dit-il, les promotions se multiplient et l'espace sur les tablettes est chaque jour plus difficile à conserver.


Malgré la tempête, l'entrepreneur affirme avoir réussi à faire grimper ses ventes de 15 % par année depuis trois ans. Ses ventes avoisineraient aujourd'hui les 50 M $, et ses pains occuperaient, selon Nielsen, 12 % du marché au Québec.


60 %: Plus de 60 % du marché du pain au Québec est maintenant contrôlé par Weston et Canada Bread. Cette dernière a été vendue par Maple Leafs Foods à la multinationale mexicaine Grupo Bimbo, en 2014, pour 1,83 G$.


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Avantage concurrentiel (partie 3): les effets du réseau

BLOGUE INVITÉ. Les dessins dans les cavernes et Facebook ont plus en commun que vous ne le pensez...

Bombardier est blanchie par l'AMF, avec une mise en garde

Elle n'a relevé aucune infraction dans le programme ayant permis à des cadres de vendre des actions l'an dernier.

À surveiller: Bombardier, Savaria et CGI

09:01 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Bombardier, Savaria et CGI? Voici quelques recommandations d'analystes.