L'Oréal gèle les embauches

Publié le 17/02/2009 à 00:00

L'Oréal gèle les embauches

Publié le 17/02/2009 à 00:00

Par Olivier Schmouker

«La conjoncture économique s’annonce très difficile en 2009, en particulier au premier trimestre.» C’est par cette simple explication que Jean-Paul Agon, directeur général de L’Oréal, a justifié les mesures présentées ce matin aux médias français, à l'occasion de la présentation des résultats trimestriels, plus faibles que prévu.

Y compris au Canada

Pour commencer, L’Oréal gèle les embauches «dans les pays développés», et ce pour la première fois depuis le choc pétrolier de 1974. Cela concerne donc le Canada. «Ça nous permettra de faire significativement baisser nos coûts», a indiqué M. Agon.

Ces mesures, ajoutées à celles déjà annoncées en 2008, dont la suppression de 500 emplois aux Etats-Unis, permettront au groupe français de s'ajuster face à la crise, a-t-il souligné.

De plus, la direction de L’Oréal entend modifier sa stratégie commerciale, toujours dans l’optique de s’ajuster à la crise. Par exemple, certains produits vont être abandonnés, et d’autres – à petits prix – vont être lancés. Le but est d’élargir la clientèle, selon M. Agon.

Avec Reuters.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, digérant les données sur l'emploi

Mis à jour à 16:51 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street baissait vendredi midi, digérant le rapport mensuel américain sur l'emploi.

Titres en action: Magna International, Sun Life, Héroux-Devtek, Goldman Sachs...

Mis à jour à 16:16 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: Second Cup ferme davantage de cafés

Second Cup tente de s’ajuster au coup porté par la pandémie de COVID−19.