En faillite, Jacob sur le point de fermer boutique

Publié le 06/05/2014 à 16:14

En faillite, Jacob sur le point de fermer boutique

Publié le 06/05/2014 à 16:14

Par lesaffaires.com

«Je tiens à remercier sincèrement chaque employé et partenaire d'affaire qui a contribué à notre succès pendant 35 belles années», a dit Joey Basmaji, le président et fondateur de l'entreprise.

Jacob, le détaillant de vêtements pour femme, va fermer ses portes d’ici quelques semaines.

La direction aurait informé les employés plus tôt aujourd'hui. Un communiqué de presse a été émis en fin d'après-midi pour annoncer la faillite de l'entreprise.

«Le contexte économique des dernières années jumelé à l'arrivée de nombreux compétiteurs internationaux qui ont rapidement pris des parts de marché des détaillants canadiens sont les facteurs principaux qui ont mené à l'insolvabilité de l'entreprise», explique la direction dans le communiqué.

Au cours des prochaines semaines, l'entreprise procèdera à la liquidation de son inventaire dans ses 92 boutiques Jacob, Jacob Outlet et Jacob Liquidation à travers le pays.

L’enseigne éprouve des difficultés depuis des années. Déjà en 2010, l’entreprise avait annoncé avoir perdu 45 M$ au cours des deux années précédentes. Le détaillant de Sorel s’était alors placé sous la protection de ses créanciers, puis une autre fois en 2011.

Depuis, l’entreprise vogue de restructuration en refinancement, fermant le tiers de ses boutiques et sabrant des centaines d'emplois. Elle n’a jamais été capable de se remettre sur pied. L'entreprise employait quelque 1000 employés.

Jacob a été fondée à la fin des années 1970 par Joey Basmaji lorsque celui-ci a pris la relève à la mercerie de son père, Jacob Basmaji.

 


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Canada: l'économie a connu un brusque ralentissement fin 2019

10:25 | AFP

Le PIB a progressé de seulement 0,3 %, une forte baisse par rapport à la croissance de 1,1 % au 3e trimestre.

À surveiller: Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD

08:55 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: le temps de miser sur les grandes banques canadiennes?

BALADO. Les plongeons boursiers des derniers jours rendent les titres bancaires très intéressants, selon Steve Bélisle.