Groupe MTY avale Madisons

Publié le 10/04/2014 à 06:51

Groupe MTY avale Madisons

Publié le 10/04/2014 à 06:51

Par Yannick Clérouin

Photo: Madison's.

Groupe MTY, mieux connu pour ses restaurants de foire alimentaire, s’attaque à un nouveau créneau: les restaurants avec service aux tables, en achetant certains actifs de sociétés qui possèdent le réseau de franchises canadiennes de Madisons New York Grill & Bar.

MTY, qui exploite Thai Express, Sushi Shop, Cultures et une kyrielle d’enseignes de restauration rapide, allonge 13M$ pour mettre la main sur les franchises canadiennes de Madisons, une enseigne réputée pour ses steaks et côtes levées.

Pour réaliser la transaction, Groupe MTY formera une nouvelle filiale dont elle détiendra une participation de 90%. L’autre 10% sera entre les mains du nouveau vice-président de la marque, Gilles Pépin.

Le franchiseur montréalais financera la transaction grâce à une nouvelle facilité bancaire qui sera garantie par MTY.

Contre St-Hubert et la Cage autour du Centre Bell

À la clôture de la transaction, Madisons devrait compter 14 restaurants franchisés au Canada, notamment un face au Centre Bell, qui livre notamment concurrence à St-Hubert, à la Cage aux Sports et à Bâton Rouge, dont les établissement sont situés à quelques pas. Le quadrilatère dans lequel se trouve le Madisons est appelé à connaître une importante transformation, avec la construction de multiples immeubles de copropriétés et de la Tour Deloitte.

Les ventes du réseau Madisons se sont établies à 40M$ pour l'année civile 2013.

«Nous sommes heureux de faire notre entrée dans le segment de la restauration décontractée à partir d'une marque aussi réputée que Madisons», a dit dans un communiqué Stanley Ma, président et chef de la direction de MTY. «Cette transaction ouvre la porte à un segment de la restauration qui a été très fort au cours des dernières années et qui est appelé à poursuivre sa bonne performance dans le futur.»

La transaction devrait se conclure d’ici le 10 juin prochain. Elle est soumise à plusieurs conditions de clôture ainsi qu'à certaines approbations réglementaires.

Soulignons que les opérations de Madisons aux États-Unis sont exclues de la transaction.

Les récents résultats décevants

Les récents résultats de MTY ont été décevants, marqué notamment par un recul des ventes des établissements ouvert depuis un an depuis plusieurs trimestres. Mardi, MTY a dévoilé un bénéfice en légère baisse à son premier trimestre.

Pour la période de trois mois terminée le 28 février, MTY a dégagé un bénéfice de 5,54M$, en baisse de 2% par rapport à la même période l’an dernier, où il s’était établi à 5,64M$.

Le bénéfice par action est demeuré stable à 0,29$ par action.

L’entreprise dirigée par Stanley Ma a indiqué que ses charges opérationnelles ont augmenté de 17% à 16,12M$. Le franchiseur dit avoir ajusté sa structure pour «générer la croissance future». Il a aussi enregistré des frais plus importants à cause de la fermeture d’établissements. Lisez notre texte complet sur les résultats

À la une

Hausse de 4,4% de l'IPC en septembre, le taux le plus élevé depuis 2003

Il y a 54 minutes | La Presse Canadienne

Il s’agit du taux le plus élevé depuis février 2003. Les prix ont augmenté dans toutes les composantes principales.

Bourse: Wall Street ouvre en petite hausse

Mis à jour il y a 3 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture au dessus des 21 000 points pour une première fois.

Titres en action: CGI, Nestlé, ASML, Akzo Nobel, Wendel, Sartorius Stedim Biotech

08:41 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.