Garda s'apprête à faire le ménage

Publié le 16/09/2008 à 00:00

Garda s'apprête à faire le ménage

Publié le 16/09/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne

Affectée par le ralentissement économique aux Etats-Unis, Garda World a subi une perte nette de 1,0 million $ et vu ses revenus diminuer de 5,5 pour cent au cours de son deuxième trimestre.

Garda, qui a réalisé plusieurs acquisitions aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde au cours des dernières années, dit, dans un communiqué émis durant la nuit de lundi à mardi, avoir reçu au cours des derniers mois une manifestation d'intérêt non sollicitée visant l'acquisition d'une partie importante de ses actifs.

Garda soutient qu'une telle transaction ou toute transaction similaire lui permettrait de faire un gain substantiel, de rembourser une grande partie, sinon la totalité de sa dette bancaire et de distribuer une partie de son capital à ses actionnaires.

Garda dit travailler de manière diligente sur un certain nombre d'initiatives, mais précise qu'il n'y a aucune assurance qu'une transaction survienne au cours des prochains mois.

La perte nette de l'entreprise montréalaise pour le trimestre terminé le 31 juillet 2008 s'élève donc à 1,01 million $, ou trois cents par action, comparativement à une perte de 1,48 million $, ou cinq cents par action, pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

De leur côté, les revenus de Garda pour le deuxième trimestre de l'exercice en cours s'élèvent à 301,08 millions $, comparativement à 318,56 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Cette diminution s'explique principalement par l'effet combiné de la détérioration de la valeur du dollar américain par rapport au dollar canadien, la diminution des revenus dans le secteur de la sécurité physique aux Etats-Unis attribuée au non-renouvellement de contrats militaires à l'automne 2007 et du ralentissement économique général aux Etats-Unis au cours de l'année précédente, a expliqué la compagnie, en soulignant qu'en dépit du succès de ses initiatives d'intégration, sa performance financière au cours de ce deuxième trimestre est inférieure à ce qui était anticipé.

Aussi, en raison d'un bénéfice d'exploitation (BAIIA) moins élevé que prévu pour le deuxième trimestre, Garda dit avoir été préoccupée quant à sa capacité de respecter les clauses restrictives établies à ses conventions de crédit à partir du 31 juillet dernier. En conséquence, l'entreprise a entamé des discussions avec ses prêteurs en vue de renégocier ses facilités de crédit pour le trimestre en cours et les trimestres subséquents. Le 15 septembre, Garda a obtenu un amendement à ses ententes de crédit afin de réaliser son plan d'affaires et sa révision stratégique. Les nouvelles facilités de crédit remplacent les conditions financières existantes avec un BAIIA minimum à atteindre à la fin de chaque trimestre et ce, jusqu'au 31 octobre 2009.

Les changements négociés ont notamment entraîné une hausse de 1,5 pour cent de la majoration des taux annuels afférents au crédit à terme rotatif et aux prêts à terme de premier rang et de 3,25 pour cent le taux majoré annuel afférent au prêt à terme subordonné.


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

«On a rebondi en Chine grâce à la discipline», dit un dirigeant de Savaria

Son usine de Huizhou, au nord de Hong Kong, a rouvert et a reparti sa production, sans que personne ne soit malade.

«On ne lâche pas»

27/03/2020 | Marine Thomas

En ces temps durs, nos journalistes en télétravail sont au front pour vous offrir la meilleure information possible.

Le plan d'aide d'Ottawa bien reçu

Mis à jour le 27/03/2020 | La Presse Canadienne

Le gouvernement Trudeau ne semble pas se fixer de plafond devant l'ampleur des fonds nécessaires en ces temps de crise.