Dollarama ne devrait pas décevoir ses actionnaires

Publié le 05/04/2011 à 18:10, mis à jour le 11/04/2011 à 16:54

Dollarama ne devrait pas décevoir ses actionnaires

Publié le 05/04/2011 à 18:10, mis à jour le 11/04/2011 à 16:54

Par Marie-Eve Fournier

Photo : Bloomberg

Avec 48 magasins de plus que l’an dernier, un dollar canadien fort, une clientèle de plus en plus nombreuse et une panoplie de produits vendus au-delà de 1$ fort populaire, les résultats du 4e trimestre de Dollarama – qui seront dévoilés jeudi – devraient satisfaire les investisseurs.

PLUS : Dollarama accélère sa croissance. Une réaction à l'arrivée de Dollar Tree ?

À la Financière Banque Nationale, l’analyste James Durran prévoit un bénéfice par action sera de 0,54 $, ce qui est un peu plus optimiste que ses pairs (0,52 $). Le consensus représente une augmentation de 15,6 % par rapport au même trimestre l’an dernier.

James Durran justifie ces chiffres par l’augmentation des ventes des magasins comparables (+6,3 %) ainsi que par l’expansion de la chaîne (+ 8,6 % de pieds carrés). La force de la devise canadienne, qui contribue à réduire le prix des approvisionnements à l’étranger doit aussi favoriser le détaillant montréalais. De plus, la pénétration des biens vendus à un prix supérieur à 1 $ (qui génèrent de meilleures marges) devrait « demeurer à 40 %, comparativement à 30 % en 2010 », dit-il.

Chez RBC Marchés des Capitaux, Irene Nattel croit aussi que la stratégie de prix multiples et l’augmentation du nombre de clients vont « se traduire par des résultats au-dessus de la moyenne ». Elle prévoit un bénéfice net par action encore plus élevé, à 0,55 $ (+21% comparativement au 4e trimestre de 2010). « Ce sera un trimestre solide », croit-elle. L’analyste précise dans un rapport qu’elle a été impressionnée par l’offre de produits saisonniers dans les magasins qu’elle a visités dans le temps des fêtes.

Du côté de Crédit Suisse, on vient de rehausser la prévision de bénéfice par action de 0,04 $, pour la porter à 0,54 $. L’analyste Winston Lee calcule que les marges seront meilleures qu’anticipées précédemment.

Stéphane Gonthier, Chef de l'exploitation chez Dollarama sera l'invité des Rendez-vous financiers Les Affaires le 19 avril prochain.

Pour vous inscrire, cliquez ICI

 

Dollarama devrait par ailleurs annoncer des ventes de 414 M$, en hausse d’environ 13 %.

L’un des seuls chiffres en baisse devrait être celui de la marge brute, qui avait bénéficié l’an dernier d’éléments exceptionnels, rappellent les analystes. La FBN prévoit une baise de 164 points de base (pour un résultat de 37,5%) et Credit Suisse une dégringolade 150 points (37,6%).

Prévisions pour 2012

À la une

Négociations à TVA: un lock-out n'est pas à exclure, dit PKP

Les pourparlers entre la direction et le syndicat se déroulent actuellement en présence d’un médiateur.

Télécom: «Ça devient encore plus concurrentiel», note le patron de Québecor

Québecor a dévoilé jeudi des résultats inférieurs aux attentes des analystes.

Hausses de bénéfices pour Québecor, au 4T de 2023 et pour l'exercice

Le conseil d’administration a déclaré mercredi un dividende trimestriel de 0,325 $ par action.