DavidsTea se protège de ses créanciers

Publié le 08/07/2020 à 09:25

DavidsTea se protège de ses créanciers

Publié le 08/07/2020 à 09:25

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Les Thés DavidsTea (DTEA), dont les magasins sont fermés depuis la mi-mars en raison de la pandémie de la COVID-19, a l’intention de se placer à l’abri de ses créanciers afin de mettre en place une restructuration qui se soldera par une « réduction significative » du nombre de ses boutiques.

En annonçant sa décision de se tourner vers la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), mercredi, le détaillant a indiqué qu’il comptait accélérer son virage vers le commerce en ligne, le commerce de gros et les accessoires.

Dans son communiqué, la compagnie a expliqué qu’elle pourrait « ultimement mettre fin à un nombre important » de ses 222 baux au Canada ainsi qu’aux États-Unis. Elle sollicitera également une protection de ses créanciers en territoire américain.

En dévoilant ses résultats du quatrième trimestre, le mois dernier, le marchand de thé n’avait pas fermé la porte à la possibilité de se placer à l’abri de ses créanciers.

Par l’entremise de sa société Placements Mauvais Jours, Herschel Segal contrôle DavidsTea en plus d’être son chef de la direction intérimaire. L’homme d’affaires est également le fondateur du détaillant de mode Le Château, qui vient de signaler que sa survie est menacée.

Le marchand de thé n’est pas le seul détaillant à avoir opté pour la protection de ses créanciers depuis le début de la crise sanitaire. Aldo, Reitmans, Sail Plein Air ainsi que Frank and Oak ont fait de même au cours des derniers mois.

 

Sur le même sujet

DavidsTea rapporte des profits de 2,6 millions $ malgré la pandémie

DavidsTea a enregistré une forte croissance de 190 % de ses ventes en ligne et en gros.

La perte nette de DavidsTea grimpe en flèche

La société montréalaise affirme avoir perdu 45,8M$, ou 1,76$ par action, pour les trois mois s’étant terminés le 2 mai.

À la une

Bourse: Wall Street et Toronto hésitent à l'ouverture

Mis à jour il y a 24 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les bourses nord-américaines tergiversent entre espoir de reprise et craintes de l'inflation.

Titres en action: Deliveroo, Aston Martin, Volkswagen

Mis à jour à 07:36 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Coca-Cola, BMO et Costco

Que faire avec les titres Coca-Cola, BMO et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.