COVID-19: Starbucks Canada bonifie ses conditions de travail

Publié le 10/05/2021 à 16:31

COVID-19: Starbucks Canada bonifie ses conditions de travail

Publié le 10/05/2021 à 16:31

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Starbucks offre à tous ses employés canadiens du commerce de détail trois jours de congé de maladie payé du 19 avril au 25 septembre.

Cette décision intervient après que l’Ontario a annoncé une politique similaire de congé de maladie de trois jours, qui rembourserait les employeurs un maximum de 200 $ par jour pour ce qu’ils versent à leurs employés.

La pandémie de COVID-19 a renforcé les appels aux entreprises pour qu’elles accordent aux travailleurs des congés de maladie payés, les lieux de travail étant devenus des sites clés pour la transmission du virus.

Starbucks a indiqué que les jours de congé de maladie payé s’ajouteraient à ses autres mesures de soutien pour la COVID-19, qui comprennent jusqu’à deux heures de congé payé pour chaque dose du vaccin et jusqu’à quatre heures de congé payé pour se remettre des effets secondaires du vaccin.

La société a également annoncé qu’elle augmenterait le salaire de départ de ses baristas à 25 cents de plus que le salaire minimum à compter du 31 mai.

Starbucks a indiqué que tous les baristas, superviseurs de quart de travail et employés de café recevraient une augmentation de salaire d’au moins 5 %.

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Sur le même sujet

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.