Couche-Tard prend de l'expansion au Texas

Publié le 14/10/2015 à 09:58

Couche-Tard prend de l'expansion au Texas

Publié le 14/10/2015 à 09:58

Par Denis Lalonde

(Photo: Bloomberg)

Alimentation Couche-Tard (TOR: ATD.A) procède à l’acquisition de la bannière Texas Star, dans l’État du Texas, pour un montant qui n’a pas été révélé.

Les actifs se composent de 18 magasins d'accommodation, deux restaurants Subway et d'un réseau d'approvisionnement en carburant pour le transport routier.

La transaction devrait se conclure durant la deuxième partie de l’exercice 2016 de Couche-Tard, qui se termine à la fin du mois d’avril. 

La direction de Couche-Tard précise que l'acquisition sera financée par les liquidités disponibles et les facilités de crédit existantes de l’entreprise.

Suivant cette acquisition, tous les magasins seraient exploités sous la bannière Circle K par l'unité d'affaires Sud-Ouest des États-Unis de Couche-Tard. L’unité comptera alors 356 magasins corporatifs et 157 sites sous ententes ou franchisés.

Il s’agit d’une deuxième annonce en autant de jours pour Couche-Tard, qui doit se chercher un nouveau vice-président et chef de la direction financière. Raymond Paré quitte la société pour se consacrer à sa famille et à des projets personnels.

 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

À la une

Pourquoi la Chine ne peut pas laisser gagner Hong Kong

19/06/2019 | François Normand

BALADO - La démocratie s'érode à Hong Kong et la Chine communiste avalera un jour l'ancien territoire britannique.

La Fed résiste à la tentation de baisser les taux

Mis à jour le 19/06/2019 | AFP

Malgré les pressions de Donald Trump, la Fed a choisi de garder son taux directeur inchangé entre 2,25% et 2,5%.

Pressée de toutes parts, la Fed n'est pas tout à fait prête mercredi à baisser les taux

19/06/2019 | AFP

La Banque centrale américaine (Fed) devrait encore résister à assouplir sa politique monétaire mercredi.