Couche-Tard amorce la construction de son siège social européen à Oslo

Publié le 18/02/2013 à 16:47

Couche-Tard amorce la construction de son siège social européen à Oslo

Publié le 18/02/2013 à 16:47

Par La Presse Canadienne

Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) lancera cette semaine les travaux de construction de son futur siège social européen à Oslo.

L'immeuble de huit étages sera érigé sur le terrain actuellement occupé par une station-service Statoil Fuel & Retail (SFR) et des bureaux administratifs de l'entreprise norvégienne acquise l'an dernier par Couche-Tard.

La semaine dernière, SFR a annoncé la vente de ce terrain, situé en plein coeur d'Oslo, à la société d'État norvégienne Entra Eiendom pour 190 millions de couronnes (environ 35 millions $). Celle-ci se chargera, à ses frais, de la construction du nouvel édifice, qu'elle louera ensuite à SFR. La démolition du bâtiment actuel doit débuter cette semaine.

Au moment d'acquérir SFR, Couche-Tard avait fait part de son intention de faire fructifier le riche portefeuille immobilier de l'ancienne filiale de la pétrolière étatique norvégienne Statoil.

Le futur édifice abritera le nouveau siège social européen de Couche-Tard et une bonne partie des bureaux administratifs de SFR. Ceux-ci sont actuellement situés dans l'ouest d'Oslo.

L'édifice ultramoderne de 15 300 mètres carrés doit être inauguré en 2015.

Couche-Tard a déboursé 2,7 milliards $ pour mettre la main sur SFR, qui exploite 2300 stations-service en Scandinavie et en Europe de l'Est.

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.