Consommation de vin: les États-Unis devancent la France

Publié le 15/05/2014 à 08:51

Consommation de vin: les États-Unis devancent la France

Publié le 15/05/2014 à 08:51

(Photo: Bloomberg)

La France et le vin, c’est encore un grand classique. Mais le pays de nos ancêtres ne domine plus outrageusement ce marché, comme il l’a fait depuis des temps immémoriaux ! La France, patrie de Bacchus ? De moins en moins !

Il y a quelques années, la France a perdu son titre de plus important producteur de vin au monde, aux mains de l’Italie. Et voilà que l’an dernier, elle s’est fait voler le deuxième rang par l’Espagne.

Comme si ce n’était pas assez, le pays du Bourgogne et du Bordeaux a perdu l’an dernier le titre de plus grand consommateur de vin au monde. Au profit des États-Unis, cette fois.

En effet, nos voisins, plus communément identifiés comme des buveurs de bière, ont consommé 29 millions d'hectolitres de vin, en 2013, contre 28 millions en France. C’est, selon l'Organisation internationale du vin (OIV), qui a publié ces chiffres, «la première fois que le marché américain dépasse celui français.»

L'explication se situe du côté de la France ; si la consommation américaine est restée quasiment stable (+0,5%) l’an dernier, celle de l'Hexagone a en effet fortement baissé (-7%), explique l'OIV.

Malheureusement, l'engouement croissant des Américains pour le vin ne devrait pas profiter beaucoup aux viticulteurs français. Les Américains boivent en effet surtout les vins locaux (80% de la consommation) et, parmi les vins importés, la France est loin derrière les vins argentins ou chiliens.

Rappelons qu’en matière de production, la France, avec 42 millions d'hectolitres, est maintenant dépassée par l'Italie (44,9 millions) et l'Espagne (44,7 millions). Les trois pays assurent 45% de la production mondiale.

 

Une consommation mondiale en baisse

Sur les 239 millions d'hectolitres de vin consommés dans le monde en 2013, qui représentent un marché de 73 milliards d'euros, les États-Unis, la France, l'Allemagne, l'Italie et la Chine en ont bu la moitié. Au niveau mondial, la consommation a diminué de 2,5 millions d'hectolitres en 2013.

Toutefois, si les échanges mondiaux ont baissé en volume de 2,2% (98 millions d’hectolitres), ils ont gagné en valeur 1,5%. Et le marché s'est globalisé: alors que 25% de la production mondiale était exporté il y a 10 ans, c'est 35 % aujourd’hui.

 

Principaux fournisseurs de vin du Canada

France – 469 M$ - 59,8 M de litres

États-Unis – 431 M$ - 59,8 M de litres

Italie – 415 M$ - 69,5 M de litres

Source : Organisation internationale du vin, 2013

 

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, un temps mort faute de catalyseur

Mis à jour le 17/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine aussi dans le rouge.

À surveiller: Apple, McDonald's et WSP

17/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d’Apple, McDonald’s et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

17/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.