Coca-Cola investit dans BodyArmor, boisson concurrente de Gatorade

Publié le 14/08/2018 à 11:01

Coca-Cola investit dans BodyArmor, boisson concurrente de Gatorade

Publié le 14/08/2018 à 11:01

Par AFP

Le cofondateur Mike Repole, le président de l'UFC Dana White, Kobe Bryant, les combattants Cody Garbrandt, Cynthia Calvillo, et Francis Ngannou. [Photo: Getty Images]

Coca-Cola a annoncé mardi prendre une participation minoritaire dans les boissons énergisantes BodyArmor, dont l'un des premiers actionnaires est l'ex-star de basketball Kobe Bryant, dans l'espoir de concurrencer Gatorade (PepsiCo), marque prisée par les sportifs. 


Coca-Cola n'a pas révélé le montant de l'investissement ni sa participation exacte au capital mais simplement ajouté qu'il pourrait encore accroître ses parts.


BodyArmor affirme que ses boissons énergisantes ne contiennent pas de colorants artificiels et ont une faible teneur en sucre.


L'un des gros avantages du groupe est de disposer d'actionnaires-ambassadeurs, qui ont des légions de fans à travers le monde à l'instar de Kobe Bryant, son troisième actionnaire, et de James Harden, sacré meilleur joueur de la NBA lors de la dernière saison.


«Fier de notre équipe (...) et de notre nouveau partenaire avec Coca-Cola qui croit en notre mission de devenir le numéro 1 des boissons sportives dans le monde», s'est réjoui sur son compte twitter Kobe Bryant, l'ancienne vedette des Los Angeles Lakers. «Merci Gatorade, on va prendre le relais maintenant».


Coca-Cola dispose déjà d'une boisson énergisante, Powerade, mais celle-ci a cédé beaucoup de terrain face à Gatorade, notamment aux Etats-Unis.


Le géant des boissons non alcoolisées est par ailleurs affecté par la baisse de la consommation des sodas aux Etats-Unis et cherche à diversifier son porte-feuille.


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.