Chute des profits de Molson Coors au Canada

Publié le 05/11/2008 à 00:00

Chute des profits de Molson Coors au Canada

Publié le 05/11/2008 à 00:00

Par Olivier Schmouker

Cette baisse du bénéfice découle de plusieurs facteurs, selon la direction de Molson Coors :
- la hausse des coûts de fabrication,
- la baisse des prix de vente survenue pendant l’été, «liée à la concurrence au Québec»,
- la diminution du bénéfice tiré de la marque Modelo.

Cela étant, les ventes au détail au Canada ont progressé de 3,7% cet été, et ce grâce aux marques phares Coors Light, Carling et Rickard’s. De manière générale, les ventes de bière ont crû de 3,1% au Canada, cet été.

En terme de volume de ventes, Molson Coors a connu au Canada une hausse de 2,6% au troisième trimestre, à 2,1 millions de baril.

Profits en hausse aux États-Unis

Aux Etats-Unis, le bénéfice avant impôts de Molson Coors a augmenté de 13,7% pour s'établir à 92,1 millions de dollars, au troisième trimestre. Ce résultat s'explique par la forte croissance du bénéfice de la division MillerCoors.

Les ventes au détail de MillerCoors ont augmenté de 0,7%. En revanche, les ventes aux grossistes ont diminué de 0,5%, en raison de la baisse des niveaux de stocks des distributeurs au troisième trimestre.

Baisse du volume de ventes au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, le bénéfice avant impôts a bondi de 19%, à 30,7 millions de dollars.

Cette augmentation est surtout attribuable à l'avantage tiré des négociations des contrats avec les fournisseurs au cours de l'exercice et à une diminution de 4,8 millions de dollars de la charge de retraite.

À noter qu’une diminution de 7% de la valeur de la livre sterling par rapport au dollar américain a réduit le bénéfice avant impôts de 3 millions de dollars.

La marque dominante de Molson Coors au Royaume-Uni, la Carling, a augmenté sa part de marché sur les marchés de la consommation sur place et à domicile au cours du trimestre. Et ce, «dans une industrie qui continue de souffrir des piètres conditions météorologiques, de l'interdiction de fumer et de l'affaiblissement de l'économie en général», souligne la direction du groupe canado-américain.

Du coup, les volumes de ventes anglaises de Molson Coors ont diminué de 3,1% au cours du trimestre, alors que l'industrie brassicole britannique a affiché un recul de plus de 7%.

(Déprimés, les Anglais boivent moins de bière.)


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Ă€ surveiller: Etsy, Chevron et Aritzia

Il y a 34 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d’Etsy, Chevron et Aritzia? Voici quelques recommandations d'analystes.

Avez-vous un plan de relève?

EXPERT INVITÉ. Un tel plan optimise la valeur de l’entreprise et la valeur successorale de son propriétaire.

10 choses Ă  savoir vendredi

Steve Jobs aurait racheté Disney, comment arrondir ses fins de mois sur Instagram, une appli sur trois vous épie!