Chute des profits de Molson Coors au Canada

Publié le 05/11/2008 à 00:00

Chute des profits de Molson Coors au Canada

Publié le 05/11/2008 à 00:00

Par Olivier Schmouker

Cette baisse du bénéfice découle de plusieurs facteurs, selon la direction de Molson Coors :
- la hausse des coûts de fabrication,
- la baisse des prix de vente survenue pendant l’été, «liée à la concurrence au Québec»,
- la diminution du bénéfice tiré de la marque Modelo.

Cela étant, les ventes au détail au Canada ont progressé de 3,7% cet été, et ce grâce aux marques phares Coors Light, Carling et Rickard’s. De manière générale, les ventes de bière ont crû de 3,1% au Canada, cet été.

En terme de volume de ventes, Molson Coors a connu au Canada une hausse de 2,6% au troisième trimestre, à 2,1 millions de baril.

Profits en hausse aux États-Unis

Aux Etats-Unis, le bénéfice avant impôts de Molson Coors a augmenté de 13,7% pour s'établir à 92,1 millions de dollars, au troisième trimestre. Ce résultat s'explique par la forte croissance du bénéfice de la division MillerCoors.

Les ventes au détail de MillerCoors ont augmenté de 0,7%. En revanche, les ventes aux grossistes ont diminué de 0,5%, en raison de la baisse des niveaux de stocks des distributeurs au troisième trimestre.

Baisse du volume de ventes au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, le bénéfice avant impôts a bondi de 19%, à 30,7 millions de dollars.

Cette augmentation est surtout attribuable à l'avantage tiré des négociations des contrats avec les fournisseurs au cours de l'exercice et à une diminution de 4,8 millions de dollars de la charge de retraite.

À noter qu’une diminution de 7% de la valeur de la livre sterling par rapport au dollar américain a réduit le bénéfice avant impôts de 3 millions de dollars.

La marque dominante de Molson Coors au Royaume-Uni, la Carling, a augmenté sa part de marché sur les marchés de la consommation sur place et à domicile au cours du trimestre. Et ce, «dans une industrie qui continue de souffrir des piètres conditions météorologiques, de l'interdiction de fumer et de l'affaiblissement de l'économie en général», souligne la direction du groupe canado-américain.

Du coup, les volumes de ventes anglaises de Molson Coors ont diminué de 3,1% au cours du trimestre, alors que l'industrie brassicole britannique a affiché un recul de plus de 7%.

(Déprimés, les Anglais boivent moins de bière.)


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bye bye les centres commerciaux?

Il y a 19 minutes | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Le désamour est tel qu'ils n'ont d'autre choix que de se réinventer pour espérer survivre, selon une étude...

Couche-Tard: que pourrait rapporter Speedway?

Trois analystes émettent des réserves au sujet de la spéculation entourant l'union de Couche-Tard et Speedway.

Bourse: Wall Street en ordre dispersé, le Nasdaq se replie

Mis à jour le 13/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York avait gagné du terrain la semaine dernière.